Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

11-06 1434

Béatrice Lacroix et Jean-Pierre Josse

 

" Je ne sais pas si j'ai bien fait ! ",  a déclaré, hier, Béatrice Lacroix qui sera officiellement en retraite jeudi soir. " Rayée des cadres ! " selon l'expression employée dans l'administration.

 

Mme Lacroix ne pouvait pas cacher son émotion.  35 ans au service des jeunes. Née à Paris, elle a été nommée à Loudéac en 1976. Elle avait 20 ans et fera toute sa carrière en Bretagne, dans différents postes, dans de nombreux établissements. Et cette " vadrouille " comme elle dit, a fait d'elle une vraie Bretonne.

 

Elle est arrivée au collège Max-Jacob en 1996, comme professeur de français langue étrangère (FLE). Un poste pas facile car ses élèves, de 12 à 18 ans, sont " de toutes origines, de toutes langues, de toutes guerres ", dit-elle. Mais des élèves très motivés car ils savent qu'ils doivent apprendre le français le plus vite possible. "Entre eux, il y a une stimulation, une amitié. Ils se soutiennent " . (Voir l'article de Penhars Infos. Cliquez ici).

Elle retiendra de ces années la qualité et la profondeur des échanges entre elle, les enfants et les familles. " Je les ai aidés mais ils m'ont aussi beaucoup apporté ". Elle a même été invitée au Maroc par une famille. " Oui, je me sentais bien dans ce collège et dans ce quartier ".

 

Merci, Béatrice, et bonne retraite !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article