Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

11-01 559

L'école maternelle Paul-Langevin à Kermoysan.

 

A la rentrée prochaine, une classe bilingue français-breton devrait être ouverte à l'école maternelle Paul-Langevin qui est intégrée dans la zone d'éducation prioritaire de Kermoysan (ZEP).

 

A Penhars, rue de Vendée, on a déjà le " campus Diwan " : une école maternelle, une école élémentaire, le collège et l'institut de formation des maîtres. La pédagogie est celle de l'immersion totale en breton et son recrutement s'effectue sur le sud Finistère. Peu d'élèves sont issus du quartier de Kermoysan.

 

Cette fois, il s'agit de créer une filière bilingue, en commençant d'abord par une classe maternelle, dans une des quatre écoles publiques du quartier. A Paul-Langevin, Bd de Bretagne. Voici quelques extraits du dossier de presse.

" La ville de Quimper est fortement attachée à la reconnaissance de la diversité culturelle et soutient l'enseignement bilingue français-breton... A l'école Jacques-Prévert, sur le quartier de Kerfeunteun, cette filière bilingue compte trois classes pour 65 enfants ".

 

Div Yezh

" Afin d'élargir et d'ouvrir sur d'autres quartiers de la ville l'offre en enseignement bilingue, la ville de Quimper, en partenariat avec l'Inspection académique du Finistère, l'office de la langue bretonne et l'association Div Yezh, envisage l'ouverture d'une classe bilingue sur un deuxième site... l'école Paul-Langevin ".

 

" La classe est prise en charge par un enseignant bilingue de l'Éducation nationale. L'enseignement y est dispensé de manière à assurer une parité d'exposition et d'utilisation des deux langues. La continuité de l'enseignement bilingue est assurée tout au long de la scolarité primaire, puis du secondaire "...

 

" L'ouverture de cette classe maternelle s'adresse aux enfants nés en 2006 2007, 2008 et 2009. Les pré inscriptions seront prises directement auprès des services de la mairie de Quimper "... (fin des extraits du communiqué de presse).

 

Réflexions de Penhars Infos

Il y a plusieurs choses intéressantes dans ce projet d'ouverture. Comme celle d'y inscrire pour la rentrée prochaine des enfants nés en 2009. Mais il n'y a qu'une classe. Et puis vraiment, je suis impatient de savoir comment vont répondre les familles du quartier parmi lesquelles celles d'origines très diversifiées, assez nombreuses à Kermoysan, à cette offre d'un filière bilingue français-breton.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Penhars Infos 09/02/2011 17:27



Pour pouvoir ouvrir cette classe, il faut au moins 15 élèves de trois et plus. Les enfants nés en 2009, même s'ils peuvent être inscrits, ne sont pas pris en compte pour le minima d'ouverture.


Par ailleurs cette classe bilingue serait " hors carte ou secteur scolaire ". On pourrait donc y inscrire des enfants d'autres communes.



mutuelle senior 09/02/2011 08:37



je pense que c'est une bonne nouvelle



JM 07/02/2011 16:19



C'est une très bonne chose! Et si les parents de petits Bretons d'origine turque, africaine, chinoise, albanaise, algérienne ou autres, y inscrivent leurs enfants, ce sera encore
mieux!