Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

avri07-758.jpg 
 
ARC est si heureux aujourd’hui d’avoir pu récupérer quatre années de photos du quartier, après le « claquage » de son ordinateur, qu’il vous invite à partager le meilleur souvenir culinaire de son enfance.
 
Il s’agit de la langue de bœuf de mamie, une recette traditionnelle du centre Bretagne. C’est du sublime et Penhars infos serait ravi que vous l’aidiez à transmettre ce patrimoine.
 
Ce qu’il vous faut
Du temps. La matinée sera bien occupée, de 9h à 12h30.
Une langue de bœuf que vous aurez fait tremper toute une nuit.
Une cocotte et deux grandes casseroles.
Six carottes, deux oignons, quatre échalotes, une tête d’ail, un bouquet et demi de persil, thym, laurier, sel et poivre, farine, beurre, un bouillon cube, des champignons, frais de préférence, du madère.
 
On y va
A 9h, mettre la langue à cuire dans la grande cocotte avec deux oignons, deux carottes, presque un bouquet de persil, laurier, thym, deux gousses d’ail, poivre et sel.
Durée de la cuisson : un peu moins de trois heures, selon la taille de la langue.
 
A 11h, préparation de la sauce dans la casserole. Quatre carottes coupées en dés, quatre échalotes, un bon demi-bouquet de persil, une gousse d’ail.
Faire « suer » les légumes dans un peu de beurre. Doucement, sans les dorer. Ajouter trois cuillérées de farine. Et trois ou quatre louchées du jus de la langue qui est toujours sur le feu. Mélanger. Laisser cuire la sauce pendant trois quarts d’heure.
 
 A 11h45, récupérer cette sauce dans l’autre casserole, en la versant dans une passoire. Les légumes sont à jeter.
 
Dépiauter la langue
Sortir la langue et la dépiauter en essayant de ne pas vous brûler les doigts. Plus la langue est chaude, plus la grosse peau est facile à enlever. Elle doit être coupée avant midi. Là encore, les légumes sont à jeter. Vous pouvez réserver une partie du jus pour affiner la fluidité de la sauce finale.
 
Mettre la sauce dans la cocotte. Ajouter le bouillon cube et les champignons. Quand les champignons sont cuits, mettre les tranches de la langue. Laissez frémir pendant quelques minutes. Puis versez une cuillérée à soupe de madère. La sauce ne doit plus bouillir. La langue est prête. A servir avec de bonnes pommes de terre à l’eau, saupoudrées de persil.
 
Pas facile de trouver une entrée. Penhars infos vous suggère en « amuse gueule » des moules froides ou des bigorneaux. La boisson, un vin rouge de Loire.

Vous pouvez imprimer cette recette. Pour plus de renseignements, tapez contact@penhars-infos.com .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

J'ai essayé la recette de Mamie. J'ai scrupuleusement suivi toutes vos instructions. La langue était excellente.


Répondre