Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Au centre, Claude Le Brun, adjoint chargé de Penhars et David Lesvenan,  adjoint chargé de l'urbanisme et de la voirie

Au centre, Claude Le Brun, adjoint chargé de Penhars et David Lesvenan, adjoint chargé de l'urbanisme et de la voirie

Le projet d'une nouvelle opération immobilière du côté de Kerlagatu doit-il être modifié ? C'est ce que disent fortement un groupe d'habitants du secteur qui ont accueilli, mardi, sur le terrain, les adjoints David Lesvenan, chargé de l'urbanisme et Claude Le Brun chargé de Penhars.

 

Une première réunion questions/réponses s'est tenue le 11 mars à la MPT de Penhars. (sans la presse). Elle devait clôturer une consultation par voie électronique mise en place sur le site de la ville, avec dossier complet et les observations du public. La plupart des expressions émises demandaient soit l'arrêt du projet soit de fortes modifications. Pour des raisons de qualité de vie, de protection de la nature, faune et flore, de respect de " zone protégée " ... (cette consultation, close depuis le 19 mars n'est plus accessible).

 

Des remarques bien argumentées, ré-exposées au cours de la réunion à la MPT. A la suite de cette rencontre publique, les élus concernés ont proposé au comité des habitants de se retrouver sur place. Les représentants ont pu leur montrer le problème de la zone humide, le problème des accès, la nécessité d'une sortie (avec rond-point) sur la route de Plomelin ...

 

Les deux adjoints ont été attentifs. Ils ont rappelé le PLU, plan local d'urbanisme, ce qu'on peut faire ou pas, ils ont rappelé que la route de Plomelin était du domaine du Conseil départemental. ...  La Ville pourra contacter le promoteur et le  Département pour  des  modifications possibles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Septime 26/03/2021 10:20

A une époque où l'on nous parle de plus en plus de respect écologique et de l'importance de la qualité de la vie, la zone humide, le calme et la sécurité d'un quartier ne doivent être les grands perdants de cette future urbanisation. Cela fait des décennies que l'on remarque que la route de Plomelin est dangereuse sans que jamais rien ne soit fait pour améliorer la situation. Sur cette route départementale, plus loin vers Plomelin, des terrains ont pourtant été préemptés pour couper des virages mais là, alors que techniquement il n'y aurait aucune difficulté à créer un rond-point, il y a des talus "remarquables" à conserver ! Par contre la zone humide va être considérablement réduite, et cela ne posera aucun problème. De plus si la sortie par ce rond-point est exclue, l'énorme trafic routier, engendré par les constructions à venir, traversera un quartier résidentiel, actuellement paisible, pour aller encore plus engorger Lududu par l'avenue du Corniguel aux heures de pointe.
Il est souhaitable que la Maire de Quimper, actuellement conseillère départementale, fasse passer les intérêts de ses concitoyens avant tout autre considération en se rapprochant des services du département de façon à trouver une solution équitable pour tous sans nuire à l'existant.
Des décisions importantes qui impacteront à jamais un large secteur de Quimper devraient faire l'objet d'une large concertation avec les populations concernées. Au lieu de cela on s'aperçoit que l'ensemble des orientations se font dans l'opacité bureaucratique où tout est pensé et validé sans que les principaux intéressés ne soient mis au courant de ce qui se trame à leurs dépends, et se retrouvent devant des choix arbitraires et incompréhensibles.

patrick 26/03/2021 09:43

La fin de cet article qui évoque que la route de Plomelin n'est pas du domaine municipal mais départemental, me rappelle un autre sujet ou pourtant il y avait de belles promesses. Je vous ramène a l'article du 8 Février 2017Publié par Penhars Infos
Quimper, pont de Poulguinan : une traversée piétonne " inconfortable " ...

Septime 26/03/2021 11:05

Déjà si le trottoir inutilisé avait eu des débouchés de part et d'autre sous le pont il aurait sans doute désengorgé l'autre côté...

Septime 26/03/2021 10:38

Tout à fait exact, promesse vite oubliée, mais les promesses n'engagent que ceux qui y croient... Comme souvent il faudra attendre une malheureuse victime pour qu'éventuellement les services compétents se penchent de nouveau sur la question... D'un côté du pont le trottoir est inutilisé, par contre de l'autre pas suffisamment large et les traversées aux passages piétons parfois risquées...