Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Halles de Quimper : Tenir compte des résultats du référendum (de Jolivet) propose B. Le Cam

Brigitte Le Cam, conseillère municipale et communautaire de 2008 à 2020, ancienne présidente de l'association Kemper en Avant War Raok qui avait présenté un programme pour les élections municipales de 2020 ... a publié aujourd'hui une réflexion sur le projet des halles. Pour elle, il faut tenir compte des résultats du référendum organisé par Ludovic Jolivet. Donc, il faut rénover sur place.

 

Penhars Infos vous rappelle d'abord les résultats de ce vote des Quimpérois :

Halles de Quimper : Tenir compte des résultats du référendum (de Jolivet) propose B. Le Cam

" Il est toujours problématique pour la démocratie de s’asseoir sur les résultats d’un référendum "

" Certes le référendum sur l’avenir des Halles Saint François, organisé par l’ancien maire de Quimper, Ludovic Jolivet, tenait davantage d’une dérobade devant la prise de décision et d’un marketing politique que d’une véritable volonté démocratique ; certes l’abstention à ce référendum a été très forte, mais les électeurs quimpérois ont été consultés et ont donné leur avis. Ils se sont prononcés pour une rénovation des Halles ".

 

 

A laisser entendre qu’un haut niveau d’abstention invaliderait le résultat du vote, on amène le soupçon sur les dernières élections municipales où le taux de participation a été historiquement bas, y compris à Quimper, comme sur les législatives de 2017, les européennes de 2019 et sans doute aussi sur les élections départementales et régionales à venir. Toutes ces élections tournent autour de 50% de participation (le deuxième tour des législatives descend même à 42,5%). C’est plus que les 22% du référendum sur les Halles mais un régime réellement démocratique peut-il s’en satisfaire ? Alors où met-on la barre de la légitimité ?

On ne peut oublier l’une des origines de la désaffection des électeurs, le traumatisme du référendum de 2005 sur le traité constitutionnel européen : une participation de 70%, 45% pour le oui et 55% pour le non. Sautant par-dessus ce rejet, Nicolas Sarkozy faisait ratifier le traité de Lisbonne par voie parlementaire 2 ans plus tard.

On peut penser que les électeurs ont tort, se trompent, ont été leurrés ; c’est vrai pour le référendum sur le Brexit en Grande Bretagne. On le pense surtout quand ils ne vont pas dans le sens de ce que l’on espérait. Ce n’est pourtant pas au résultat du vote qu’il faut s’en prendre, mais aux préalables de celui-ci : la qualité, la clarté, l’honnêteté des informations données aux citoyens, la pertinence de la question posée.

 Mais passer par-dessus les résultats d’un référendum, c’est légitimer le sentiment des citoyens que quoi qu’ils votent, leur suffrage n’est pas pris en compte. Alors à quoi bon voter ?

On alimente ainsi l’érosion de la participation et la défiance du politique.

Brigitte Le Cam

Ludovic Jolivet était pour la démolition et la reconstruction sur place. Il a imposé un référendum, contre l'avis de sa garde rapprochée. Isabelle Le Bal, alors 1ère adjointe et pas vraiment des amis du maire, n'était pas d'accord pour ce projet.

" Un référendum pour rien " avait ironisé le PS, disant que le maire l'organisait pour des raisons électorales. Le PC était contre la démolition reconstruction, arguant que rien de précis n'était donné.

Après le référendum, Ludovic Jolivet avait donc opté pour la rénovation du bâtiment, respectant le choix des électeurs. Ce que dit aujourd'hui Brigitte Le Cam qui n'est pas d'accord avait Isabelle Assih, maire de Quimper et présidente de QBO. La maire a annoncé la semaine dernière que les élus, après avoir pris l'avis d'une commission extra-municipale en création, choisirait entre la rénovation et une construction dans un autre lieu de la ville, sans doute à la Glacière.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

patrick 13/02/2021 09:38

je ne suis pas de cet avis. Je suis de ceux qui ont voté a ce referendum. je suis de ceux qui trouvent que ces halles devraient être rasées car elles sont laides et écrasent complètement cette place. J'aurai donc du voter pour la destruction mais j'ai voté pour l'autre solution.... tout simplement par vote sanction contre l'ex maire.