Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

10 09 747

Les ruches sur le toit du Conseil Général à Quimper.

 

L'année dernière, rappelez-vous, à l'occasion des Journées du  Patrimoine, Penhars Infos avait visité la Préfecture du Finistère (cliquez ici) (ou encore ici). Cette fois, je me suis déplacé au Conseil Général.

 

Beaucoup de salles de toutes les tailles, des bureaux, des conférences et, surtout, la promotion et des explications du travail de nos conseillers généraux : les transports, la jeunesse, les personnes âgées, les collèges, la bibliothèque mobile, les grands travaux ... Intéressant mais vous connaissez déjà.

 

Ce que je voulais voir, c'était les ruches. Oui ! Le Conseil Général est propriétaire d'un rucher installé sur son toit. Ah, le palais " où coulent le lait et le miel ". Huit ruches, aux couleurs de la maison : jaune et noir, flanquées de l'écusson de la maison, entretenues par un apiculteur professionnel.

 

Pas agressives 

Làs ! Ce rucher ne figurait pas au programme de la visite officielle. Quand, par hasard, je le jure, j'ai croisé Pierre, Pierre Maille, le président du CG, l'homme qui peut vous ouvrir toutes les portes. " C'est par là, m'a-t-il dit, en tirant une poignée ". Il a ajouté : " Elles ne sont pas agressives ".

 

Et je les ai vues. Les abeilles ? Non. Les ruches, oui. Nos ouvrières devaient être au boulot, sur le Frugy ou dans le jardin des remparts, de l'autre côté de l'Odet. C'est là que j'en ai rencontré une. Je l'ai reconnue de suite car elle arborait fièrement les couleurs du Conseil Général du Finistère, jaune et noir !

 

Au compte-gouttes

La récolte de cette première année ? Maigrichonne : 18 kg de miel ! Pour huit ruches. Il est, paraît-il, de qualité. Mis en pots petits, avec une étiquette sûrement aux couleurs du Conseil Général : jaune et noir ! Je ne l'ai pas goûté. Pierre Maille, oui. Mais il ne semblait pas avoir la clé de cette réserve. 

 

10 09 691

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mich.13 20/09/2010 15:33



Bonjour P I.Cette expérience d'installation de ruches sur le toit des édifices publiques en centre ville est très intéressante à plus d'un titre , écologique , éducative, et....
scientifique. Même expérience à Martigues, sur les toits de la mairie, où six ruches ont été posées depuis trois années, ce qui à permis en 2009 une récolte de 80 kilos de miel "maide in
Martigues",ce miel a fait le bonheur des petits  des maternelles de la ville. Allez,.....au travail les abeilles , butinez, butinez, et donnez nous notre miel quotidient, et si
possible,utilisons moins de pesticides, c'est bon pour tout le monde.