Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

11-09 651

Une heure de débrayage, ce matin, à la MPT de Penhars.

 

Alors que s'ouvre mardi prochain la saison 2011/2012 de la MPT de Penhars, avec ses ateliers, ses animations diverses et les spectacles du Terrain Blanc, le personnel de la  Maison a exprimé, ce matin, ses inquiétudes sur la pérennisation de deux postes.

 

Le premier poste est celui de l'accueil, un Contrat d'Accompagnement à l'Emploi (CAE), créé il y a deux ans (cliquez ici) et qui, renouvelé une fois, arrive à son terme le 11 octobre prochain. Un emploi à plein temps, " le cœur même de la MPT " explique le personnel dans son communiqué à la presse. " Les tâches qui y sont effectuées sont polyvalentes : l'accueil physique et téléphonique des usagers et des partenaires, la gestion des salles et des activités, la billeterie des spectacles et les différents travaux administratifs de la structure ".

 

Ce poste à plein temps va être remplacé par un CAE 20 heures/semaine, pour six mois, renouvelable une fois. Le compte n'y est plus !  Ce mi-temps va impliquer une surcharge de travail alors que depuis l'ouverture des nouveaux locaux et de la salle de spectacle, l'équipe est régulièrement en dépassement d'horaires. Une nouvelle personne arrive : il faudra la former. À peine sera-t-elle " opérationelle " qu'elle devra partir, au bout d'un an, au maximum !

 

La médiation culturelle

Le deuxième poste est celui de la médiatrice culturelle. Un poste essentiel qui, depuis sa création en janvier 2009, permet aux habitants d'entrer et de s'impliquer même dans la vie culturelle du quartier et de la ville. Un CDI, financé au départ par le CUCS, le contrat urbain de cohésion sociale, puis par le CUCS et la ville, et à terme par la ville quand sera terminée la rénovation urbaine du quartier. Le financement de ce poste n'est pas pleinement assuré pour l'avenir proche... d'où l'inquiétude de l'équipe de la MPT.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

guenot michel 19/09/2011 13:17


bonjour, 'c'était prévisible, ancien membre du bureau, j'ai jeté l'éponge ce n'est pas pour rien..... Il y a 2ans, une audite est aussi nécessaire, que ce qu'il a ete fait sur le secteur jeunesse,
quand son chien est malade, on ne va pas s'inquièter sur celui du voisin.