Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

11-05 1729

Des mots de félicitations pour ce 10ème anniversaire

 

Depuis dix ans, le jardin collectif de Kergestin reste un exemple de ce que l'on peut réussir ensemble au cœur d'un quartier populaire.

 

Planter des fruits et des légumes au pied des immeubles, il fallait oser ! Ça a marché et ça marche toujours, bien au-delà, sans doute, de ce qu'avaient imaginé ses promoteurs, un groupe d'habitants et les " institutions ", le CUCS, la Ville, la MPT et le centre social. Son élaboration fut un modèle ce concertation.

 

Au début des années 2000, cet espace devant le collège était devenu une friche dangereuse. Les plaques de ciment de la clôture tombaient les unes après les autres...Il fallait faire quelque chose. Il fut question, un moment, d'y bâtir une mosquée. Idée vite abandonnée devant le tollé qu'elle avait suscité. La mosquée sera construite à côté de l'église.

 

Les habitants ont alors fait savoir qu'ils voulaient un jardin. D'autres préféraient un parking. À la suite de plusieurs réunions où chacun pouvait s'exprimer, il fut décidé de partager cet espace en trois parties de 1000 m2 chacune : un jardin collectif, un espace public pour les collégiens et un parking. Tout le monde était satisfait.

 

Biologique

Restait à travailler le jardin. Un sacré boulot pour des locataires HLM qui manquaient d'expérience dans la culture. Des discussions, fortes parfois, et le jardin, d'année en année, est devenu ce qu'il est maintenant : magnifique. Et en plus, biologique. Avec des récoltes que l'on partage où que l'on déguste de temps en temps au cours de repas en commun. La responsable est Huguette. Les conseils techniques sont apportés par Dominique, de l'ULAMIR du Goyen qui rend visite aux jardiniers une fois par semaine. Quant aux jardiniers, 14 femmes et deux hommes, ils accueilleraient volontiers d'autres volontaires...

 

J'allais oublier ! à l'occasion de son 10ème anniversaire, le jardin collectif s'est donné un nom : " Liorz Pennker ". Penhars Infos qui n'est pas bretonnant attend une traduction ...vite, vite.

 

11-05 1713

Un jardin biologique au cœur du quartier de Kermoysan

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mich.13 30/05/2011 22:07



Je suis admiratif ! un véritable espace de paix et de sérénité! Bravo!!!.Une remarque cependant, les femmes sont au four .........et au jardin!!!. "leurs" hommes ont bien de la chance.....A
table.. c'est servi.



muriel 30/05/2011 16:34



beau  jardin  travail  collectif  doudou  aime  la  terre  nini  la  mascotte 



LOEIZ 30/05/2011 12:39



LIORZH PENNKER


Liorzh, c'est jardin, en breton, on peu aussi le traduire par "courtil", au sens de "espace arableattenant à la maison".


Pennkêr: On y trouve "penn", la tête, le chef, le bout, l'extremité...


Kêr, c'est le lieu habité, le quartier, le hameau, le village, la ville...


Pennkêr, le bout du village, par ex.


Liorzh pennkêr: le jardin du bout du village!