Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 

L'ouverture du contournement de Quimper peut-elle apporter un flux de circulation dans le bourg de Penhars?


Le contournement nord-ouest de Quimper est ouvert, depuis hier, à la circulation. Toute la rédaction de Penhars infos l’a testé pour ses lecteurs.

 

Départ de Penhars, plus précisément de Prat ar Raz, près du garage Renault. Direction, Prat Poulic où le CNO rejoint l’axe Brest Nantes. 7,2 km de long, 2X2 voies. La route est magnifique, malgré la pluie. Pas de blessure dans le paysage auquel elle s’intègre bien.

 

L’aller-retour est vite fait. A peine le temps d’apercevoir au loin les flèches de la cathédrale. « On roule sur du velours », disent les uns, « un vrai billard », disent les autres. Une belle réussite.

 

Attention. Ce beau tapis peut devenir un piège pour les usagers pressés. Il est tellement beau qu’on a envie, presque malgré soi, de « pousser » un peu le moteur. Ce CNO n’est-il pas fait pour gagner du temps ? Eh oui. Mais sur toute sa longueur, la vitesse est limitée à 90 km/h. Penhars infos s’est fait souvent doubler. Le moindre passage d’un radar mobile devrait faire un « carton ».

 

God save Penhars

« Que Dieu protège Penhars ». Le CNO finit à Prat ar Raz, pas par un cul-de-sac mais par un étranglement. Deux directions possibles. La route de Douarnenez, la D 765 et ses virages avant de retomber sur une quatre voies et la toute d’Audierne, l’étroite D 784.

 

Et pour se rendre dans le pays bigouden ? En suivant les panneaux, c’est la route d’Audierne qu’il faut prendre jusqu’au lieu-dit « Le Paradis » pour rejoindre la transbigoudène. Ce début de la route d’Audierne n’est pas du tout adapté à un trafic intense et le croisement avec plusieurs poids lourds en quelques minutes, hier, n’était pas rassurant.

 

Penhars infos a aussi essayé la route de Douarnenez, jusqu’au rond-point à l’entrée de Plonéis et a emprunté la D 56 pour arriver au Paradis. Trajet plus long, sans doute, mais plus sécurisant. Ce que nous craignons surtout, c’est que tous ceux qui viennent de Brest et du Centre Bretagne pour aller à Pont L’Abbé sortent du CNO à Kernevez, au garage Renault et passent par le bourg de Penhars pour prendre la transbigoudène à Ludugris. Et inversement, que les bigoudens passent par Penhars pour se rendre à Brest ou dans le Centre Bretagne. Mais personne n’aura cette idée.

Les lecteurs peuvent visualiser le problème en cliquant sur la carte " plan du quartier ".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jacques 29/04/2008 17:47

Remarque pertinente Penhars Infos !Effectivement, ce CNO est un ouvrage remarquable. Néanmoins, on reste un peu sur sa faim.En effet, le plus court chemin entre 2 points c'est la ligne droite. Donc, le point de passage obligé entre Prat ar Raz et Lududu c'est le bourg de Penhars.Déjà que c'est le "bazar" à Lududu du lundi au vendredi tous les matins et soirs. C'est probable que ce soit aussi les embouteillages du bourg de Penhars au rond-point de Lududu.J'espère vivement me tromper. On verra d'ici juillet si ce CNO permet de délester ou d'engorger Lududu.