Autour du monde

Archives

Météo

Publié par ARC

janv07-015.jpg
L'orée du bois de Kermoysan, derrière les immeubles du boulevard de Provence

Elle est repartie, cette rumeur, de plus en plus forte, qui voudrait faire croire aux riverains que le bois (ou une partie du bois) de Kermoysan serait rasé  pour laisser de la place à de nouvelles constructions. C’est faux, totalement faux.

Comme le rappellent la mairie de Quimper et le directeur du projet de rénovation urbaine, le bois de Kermoysan, ceux de Kergestin, du Séminaire ou le bois d’Amour sont des zones protégées.
 
On est sûr cependant que des hêtres et beaucoup de châtaigniers du secteur sont malades. Que leur abattage a commencé depuis plusieurs mois et qu’ils seront remplacés par de nouvelles essences. On sait aussi que le bois de Kermoysan doit être aménagé sur la base d’un projet accepté en réunion publique. Les travaux devaient d’ailleurs débuter au mois de mai. Il n’a jamais été question de nouvelles constructions.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article