Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Parler métiers et création d'entreprises à Kermoysan

Neuf actions favorisant le  développement économique et l'emploi ont été  soutenues en 2021 par le contrat de ville dans le cadre des projets pour Kermoysan, quartier prioritaire de la ville (QPV).  Deux d'entre elles,   innovantes  pour la découverte des métiers et pour la création d'entreprise ont été présentées ce matin à la maire, aux élus et partenaires.

 

Grâce à l'association Jeunesse et Entreprise (AJE) qui a pour objectif de créer des liens entre le monde de l'entreprise et celui de l'éducation, des élèves de 4ème et 3ème du collège Max-Jacob ont pu et vont pouvoir découvrir une entreprise, son fonctionnement, rencontrer en petits groupes son dirigeant et ses salariés, réaliser un reportage. Chez Cummins, Véolia eau, Kéolis ou les serres de QBO...

 

De septembre à décembre, pour aider les élèves de troisième à préparer un stage en entreprise, à chercher les entreprises, à préparer un CV, à préparer l'oral de sage, l'AJE est intervenue dans les classes. " Les entreprises étaient ravies de leur participation " a souligné Marc Le Bodo, trésorier de l'association. Satisfaction aussi, côté élèves et professeurs principaux, confirmée par Alain Troëlle, principal du collège.

 

Bus de l' entreprenariat pour tous

Depuis octobre 2021, le bus de l’entreprenariat de la BGE et Bpifrance stationne deux demi-journées par mois à Kermoysan, les 2ème et 4ème vendredis du mois. Sur le parking du centre commercial Les 4 Vents. Comme il va aussi à Brest, Concarneau, Lorient, Vannes et Auray. Son objectif est de développer les créations d'entreprises et l’entreprenariat sur le quartier.

Mikaël Yana, chef du projet bus, veut d'abord faire repérer le véhicule comme un équipement sur le quartier. Ensuite, que les habitants montent dans le bus pour parler de leurs projets, de leurs difficultés. Enfin, qu'ils ou qu'elles se lancent.

" Le contexte actuel, assure Vincent Capart, directeur de BGE Finistère, est favorable au développement. Avec la crise sanitaire, le confinement ... les gens se posent des questions sur leurs activités et peuvent envisager de se tourner vers l’entreprenariat ". Le frein souvent est le manque de confiance. Le bus peut les aider à mieux préparer leur projet et à trouver les accompagnements.

Pour développer les créations d'entreprises sur le quartier de Kermoysan

Pour développer les créations d'entreprises sur le quartier de Kermoysan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article