Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Le campus Diwan à Penhars

Le campus Diwan à Penhars

Sous prétexte que les élèves de Diwan suivent tous leurs cours en breton (sauf les cours de langue) et que donc, ils ont un bon niveau en breton grâce à cette immersion, l’Éducation nationale a décidé que dès la rentrée prochaine, le nombre d'heures/semaine de l'enseignement de la langue régionale serait octroyé non plus par classe mais par niveau de classes. L'association Diwan s'indigne !

 

Par exemple, chaque classe de 3ème a trois heures de breton par semaine. Pour l'année prochaine, l’Éducation nationale dit qu'il y aura trois heures de breton pour les classes de troisième.  Ce qui signifie qu'au collège Diwan Jakez-Riou de Quimper où il y a deux classes à ce niveau, les élèves n'auront plus qu'une heure et demie de breton. S'il y avait trois classes, les élèves n'auraient plus qu'une heure de breton !

Si cette nouvelle mesure était appliquée, les professeurs de breton à Diwan Kemper perdraient 12 heures par semaine. Et Diwan compte maintenant six collèges et deux lycées.

 

Une manifestation est organisée  à Brest, place de la Liberté samedi 20 février 2021, à 13 h 30.

L'Éducation nationale méprise les langues régionales. Diwan se mobilise
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Youeen 25/02/2021 09:26

Le commentaire précédent, en basque, est bien à l'image du manque d'ouverture de beaucoup de gens qui disent vouloir défendre les langues minoritaires...

Pepe 19/02/2021 09:40

Education Nazionale ote da. Duintasuna , borroka ta mobilizazioa .