Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

12-04-441.jpg

À Quimper, avril 2012 (archive Penhars Infos)

 

Il fallait que je le vous dise : Bernard Poignant, not'maire, est un rapporteur. " Sa mission, disait Le Monde du 29 octobre, serait de " sentir l'humeur du pays pour la rapporter au chef de l'État ". Gratuitement ou " pour rien ", si vous préférez.

 

On en parle aussi dans le JDD du 25 novembre. Un article, deux tiers de la page 8, avec photo, signé par Cécile Amar et titré " L"homme qui murmure à l'oreille de Président " ! Chapeau ! Pour ce faire, Bernard Poignant dispose d'un bureau à l'Élysée, avec lucarne mais " juste au-dessus du bureau du Président ", précise-t-il dans les deux journaux. Après l'élection présidentielle, François Hollande son " pote " lui aurait demandé ce qu'il voulait faire. Et Bernard de murmurer " Je veux rester maire [de Quimper] et être avec toi à l'Élysée " (le JDD). Mignons !

 

Un Président peu influençable

Pour capter les humeurs du pays, " l'état de l'opinion " (Le Monde), not'maire déploie donc ses zoreilles au Palais " du mardi midi au mercredi soir ". Et avant de rapporter, il se met à table. " Il invite chaque semaine à dîner ou à déjeuner, dans une des salles à manger de l'Élysée," hommes de culture et d'entreprise " et plus particulièrement sept à huit élus qui n'appartiennent pas au système médiatique ... " (Le Monde).

 

Il ne sait pas si son travail est important. " J'aime donner mon opinion, c'est tout. Le Président n'est pas facile à influencer ". Ou encore " Je reste un élu, je ne peux pas ne pas dire ce que je pense " (Le JDD). C'est bo-bo tout ça.  Mais à Quimper on n'a qu'un maire et cette petite commission sent le cumul. Pas de mandats, d'accord, mais de fonctions. Et quand le Shah n'est pas là...

 

PS (!)

Je viens de consulter le blog de not'député PS J-J Urvoas, président de la commission des lois. Penhars Infos en a retenu deux titres. Le premier : " Rapporteur enfin " . J-J parle de lui. Quelle saveur dans cet " enfin " ! Le deuxième, beaucoup moins savoureux :  " Vae Victis ? " [Malheur aux vaincus] à propos de la composition des nouvelles commissions départementales du parti après les dernières élections internes. Règlements de compte dans le parti socialiste de Finistère ? Je vais le rapporter à Bernard quand il sera là, qui ira le murmurer à François qui en référera à Valérie Trierweiler avec qui Bernard " s'entretient régulièrement " (Le Monde)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article