Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

12-10-462.jpg

Le départ de la marche, à Kermoysan

 

À l'occasion de la journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre, une marche a été organisée, cet après-midi, de la place d'Écosse à Kermoysan au centre ville de Quimper.

 

Une trentaine de personnes ont répondu à l'invitation du collectif d'associations (ATD Quart monde, Amnesty international, Chrétiens et Sida, CICODES, Horizons nouveaux, Secours catholique, Secours populaire). À Quimper, 3901 ménages vivent sous le seuil de pauvreté et le revenu moyen des ménages pauvres est de 796€/mois.

 

Se faire entendre

Pas facile de faire bouger les choses. Pourtant, comme l'indique le mot d'ordre de cette année, " La misère est violence, refusons-la ". " Il faut rompre le silence et notre marche a pour objectif de donner la parole à ceux qui vivent dans la pauvreté " a précisé Jeanine Le Berre, membre d'ATD Quart monde. " Il faut instaurer un dialogue entre les gens ". Elle a ajouté que si " la loi Dallo, pour le logement et la CMU, pour la santé ont été des avancées, il reste beaucoup à faire pour l'accés à l'éducation, à la culture, à l'emploi..."

 

Après un arrêt symbolique devant le palais de Justice, les marcheurs ont participé à diverses animations et prises de parole sur l'esplanade François-Mitterand.

 

Retrouvez la première marche du refus de la misère organisée à Quimper en octobre 2007 en cliquant ici.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

C'est vrai, refusons la , mais allons au-delà du simple refus, soyons plus revendicatifs, plus incisifs, exigeons une véritable démocratie, car en faite, pas grand chose n'a changé. Que penser de
la possible, voire probablesuppression des aides européennes aux associations caritatives, la précarité et la paupérisation gagnent du terrain . Quand je pense que lorsque j'étais gamin "on"
nous promettait un 21ème siècle de lumières!!!!! Est-ce ainsi que les hommes vivent?
Répondre