Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

12-01-906.jpg

La cérémonie des vœux, jeudi soir, au siège de l'OPAC, rue de Kergestin

 

Au cours de la cérémonie des vœux au siège de l'OPAC de Quimper-Cornouaille, le président Georges Kergonna a rappelé les réalisations, les projets et les objectifs de l'Office.

 

Il a souligné que la première et la principale activité de l'OPAC restait la construction et la gestion du logement locatif pour lequel le nombre de demandes a été de 2950 en 2011, une augmentation de 5,5% par rapport à 2010.  " Au 31 décembre 2011, a-t-il déclaré, le patrimoine de l'OPAC compte 8824 logements locatifs dont 4916 à Quimper et 3308 sur les 70 autres communes où nous sommes intervenus ". Les pavillons représentent 29% de ce patrimoine (seulement 13% à Quimper).

 

Location-accession

Une activité complétée depuis longtemps par la vente de logements sur le site de Kermoysan et, depuis dix ans, par des opérations de location-accession à la propriété pour des personnes à revenus modestes.  " Maintenant, a ajouté le président, l'OPAC est de plus en plus sollicité pour des aménagements et des constructions favorisant la mixité sociale par la mise en œuvre de logements locatifs, de location-accession et de commercialisation de lots libres de construction dans le respect d'un nombre de logements locatifs sociaux ".

 

Mixité sociale

Une politique volontariste qui répond à plusieurs objectifs :

- Favoriser le parcours résidentiel des demandeurs en leur offrant un logement neuf de qualité à un coût réellement compatible avec leurs ressources ...

- Faire de la mixité sociale en réalisant sur une même opération du locatif public, de l'accession à la propriété ainsi que de l'accession libre.

- Dégager des recettes supplémentaures pour faire face au désengagement croissant de l'État en matières d'aides à la pierre.

 

700 logements de plus par an

Bernard Poignant, le maire, a ensuite pris la parole pour annoncer qu'avec la mise en place du PLH (plan local habitat) pour Quimper-Communauté, il était prévu de pouvoir ouvrir 700 logements de plus par an dont 200 logements sociaux. Dans des opérations au centre ville, par exemple, avec la démolition de l'ancienne bibliothèque municipale où seront construits des logements, à l'ancien hôpital Laënnec rue du Dr Pilven, à Prat Maria, au Cap Horn où les vieilles maisons GDF seront réhabilitées par l'OPAC. Et il a également annoncé qu'il y aurait un ANRU 2 pour poursuivre la rénovation urbaine à Kermoysan, " même si l'enveloppe budgétaire sera sans doute moindre ".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article