Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

11-07 892

Initiation aux danses bretonnes pour les enfants

 

Parole de " vieux " festivalier : il n'y a jamais eu autant de monde pour un premier jour de festival à Quimper que cette année ! Avec une fréquentation record dans les ateliers et stages de danses bretonnes.

 

Les ateliers sont gratuits. Ils ont lieu tous les jours à l'espace Saint-Corentin, animés par Alan, Raymond, Nelly et Tristan. Celui des enfants commence à 14h. Aujourd'hui, ils étaient 110 à suivre cette initiation. Comme on dit chez nous, " ils ont eu du goût ". Un vrai plaisir aussi pour les spectateurs. Ils ont d'abord appris une polka. Vous la connaissez sûrement : " C'est la fille de la meunière qui dansait avec les gars. Elle a perdu ses jarretières et ses bas ne tenaient pas...".

 

Une bonne initiation qui s'est poursuivie par un contre-rond. Moins connu : " Y'a encore dix filles à Malensac qui aiment bien le son du hautbois. Moi j'aime-eu  mieux le violon car il chante et dan-an-se ". Pour les pas c'est marche marche marche, posez, croisez, posez, soulevez..." Ça devrait être mieux demain!

 

11-07 916

 

À 15h, place aux adultes. The rush, la ruée, la foule ! Plus de 150 personnes. Des danseuses et danseurs de tous niveaux, de tout âge. Une ambiance exceptionnelle. Pour la dernière danse -un laridé six temps- ils chantaient tous. Et on avait l'impression qu'il savaient tous danser. Un des meilleurs moments de cet après-midi.

 

11-07 904

Le jabadao

 

Le stage de danses bretonnes est payant. 20€ la journée / 70€ les quatre jours. Il se déroule à l'auditorium, dans le vieux Quimper (ancienne chapelle du lycée de la Tour d'Auvergne).

 

Ici, on est plutôt dans le perfectionnement. Les stagiaires travaillent un terroir chaque jour. Aujourd'hui, ils découvraient le pays glazig (région de Quimper). Demain ce sera le pays vannetais, jeudi le Trégor et vendredi le pays dardoup (région de Plonévez du Faou). Pour la première journée, ils étaient 36, venus de la France entière et même de Suisse.

Il y a encore de la place.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article