Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

mai-09-250.jpg

Sans ... paroles

 

De nos jours, on ne peut plus rien faire, les gens gueulent toujours, systématiquement. Avant, c'était mieux.  On pouvait tailler des collines, creuser des tunnels, franchir des vallées à coup de viaducs et de ponts, couper des exploitations agricoles et viticoles ... sans réticences ou résistances. " À cette époque [il y a un siècle], les Français ont confiance dans le progrès ".

 

C'est un résumé de ce qu'écrit Bernard Poignant, maire de Quimper et conseiller du président François Hollande, dans un article paru sur son blog, le 13 décembre, intitulé " Confiance et progrès ". Pour consulter l'article, cliquez ici) .

 

Penhars Infos qui appuie parfois où ça fait mal mais qui arrive à mettre en valeur la vie d'un quartier, sa rénovation... comprend parfaitement l'agacement des élus, des décideurs qui doivent, avant chaque projet, expliquer sa pertinence, son intérêt pour le mieux-être, pour le progrès ...à une population râleuse ( un mot si vite dit !).

 

Ce sont les arguments avancés par Bernard Poignant pour construire son raisonnement qui ne passent pas du tout ! L'espérance de vie était faible, on n'avait pas peur ! les journées de travail étaient longues et les salaires faibles, on était optimiste ! Vraiment ? Avec la silicose, l'amiante ...

 

Et si je le comprends bien, il faut accepter une centrale thermique en Bretagne, une centrale nucléaire à Flamanville, un nouvel aéroport, etc. en criant " hourra hourra vive le progrès ".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

micamical 03/01/2013 11:53


Bonjour, bien dit, bien fait, j'ajouterai " LIBERTE EGALITE FRATERNITE " c'est celà la démocratie, il est vrai qu'à ce jour un mot bien oublié, pour des maux politico-financiers.....


 

micamical 03/01/2013 11:49


Bonjour, bien dit, bien fait.... j'ajouterai " LIBERTE EGALITE FRATERNITE " C'est celà la démocratie, il est vrai que maintenant un mot bien oublié, pour des maux libéraux......

Gerard Deparadios 16/12/2012 16:00


J'invite M. le maire à revoir l'un de mes films dont je suis le plus fier : Les Misérables

René 16/12/2012 11:57


Bernard Poignant assez vieux pour avoir connu la construction du métro, du chemin de fer...


Pour un agrégé de'histoire je trouve qu'il réécrit l'histoire un peu trop à son gout

GGRD 16/12/2012 11:29


Leçon suffisante, poncifiante et complètement à côté de la plaque de Monsieur Poignant. Il n'est pa question d'arrêter de constuire, de produire, d'inventer. Mais encore faut-il le faire pour le
bien de l'intérêt général. Vive la recherche innovante et intelligente!