Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

undefined 
L'initiation à l'art du graffitti.

 
Dans le cadre de Atout Sport, l’association quimpéroise XSPRAYSIONS a organisé, la semaine dernière, à la MPT de Penhars, un stage d’initiation au graffiti.
 
Guidés par Thomas et Sébastien, graffeurs reconnus, 14 jeunes, garçons et filles de 10 à 15 ans, ont découvert les premières bases d’un art véritable, expression d’un milieu très ouvert qui édite livres et revues spécialisées.
 
« Il existe beaucoup de styles très différents », ont déclaré les deux animateurs. Un bon graff est celui dont on reconnaît l’auteur d’un seul coup d’œil, sans avoir à chercher la signature. « Surtout », ont-ils insisté, « on n’est pas des vandales, on ne peint pas n’importe où ». Ils sont régulièrement à la recherche de murs « officiels », autorisés.
 
La distance et la vitesse
Les stagiaires ont travaillé sur des panneaux de bois. Masque sur le visage, gants et vieille chemise. Pour ce premier essai, ils se contenteront de lettrines. Personnages et décors viendront plus tard, si affinité. Ce n’est pas facile. Il faut trouver la bonne distance entre la bombe de peinture et le support, à quelle vitesse manier la bombe pour que la couleur soit vive, tout en évitant les bavures.
 
Contours, relief, dégradés… Les résultats sont encourageants. Les artistes, perplexes, sauf un ou deux qui ont démontré un talent prometteur.
 undefined
Les jeunes artistes à la recherche de l'inspiration.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Ou comment un art revendicatif perd toute son essence.
Répondre