Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Photo Créations Artistiques Heurtier photographe

Photo Créations Artistiques Heurtier photographe

Voici une quatrième photo des "collections en partage " du musée de Bretagne de Rennes que je vous invite à consulter. Cette photo prise en avril 1969 ne vous laissera pas indifférent. On voit de suite que les solutions retenues en 1962 pour pallier le manque de logements n'étaient vraiment pas judicieuses. Une concentration d'immeubles de chaque côté d'une balafre dans le paysage.

 

Vous trouverez l'histoire de la ZUP expliquée sur le site de la ville en cliquant ici. Je dis concentration d'immeubles mais sur la photo on ne voit qu'un tiers des logements finalement construits sur la zone à aménager en priorité de 1965 jusqu'en 1974.

 

De haut en bas, à droite, autour du lycée de Cornouaille, vous avez les Oiseaux, les immeubles des rues de Vendée et de Picardie. Tous ces logements ont été démolis entre 2007 en 2020. A gauche, les immeubles et tours de la place d’Écosse et de la rue d'Irlande. Ces logements ont été rénovés ces deux dernières années. Reste à terminer leur environnement !

En 1969, il n'y a pas encore les immeubles et la tour L3 de la rue de l'Île de Man, ni la tour d'Anjou (détruite en 2008 ?) ni le centre commercial, la MPT, le centre social, les immeubles et tours du boulevard de Provence qui n'existe pas encore, ceux du boulevard de Bretagne, des rues du Limousin et de Kergestin, de la Cascade ....

 

Un " mur " qui sépare deux parties  du quartier

La tranchée de la rocade n'était pas non plus une bonne idée. " Un mur ! " a dit la semaine dernière Patrick Troglia, conseiller délégué, chargé des mobilités actives en annonçant la reprise de travaux sur le boulevard.   Une deuxième tranche de travaux et en route (!) pour en faire une artère presqu'urbaine à 2x1 voie . Remarquez la conception assez rare du rond-point : ce sont deux ponts courbes reliés par deux routes courbes.

 

Beaucoup des ouvriers de cet énorme chantier vivaient en caravanes stationnées près du rond-point ou près du bourg ou près de nos deux manoirs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
à propos de cette "rocade" ....elle était prévue au programme des logements .Ces immeubles devaient héberger les familles des ouvriers du port du Corniguel .les rails devaient aussi rejoindre le port .Le grand projet de l'Odet n' a pas vu le jour ! Et kermoysan s'est tout de meme construit avec cette "rocade".IL devait y avoir un pont écluse à l'embouchure vers Bénodet ,pour rendre l'Odet navigable sans la contrainte des marées et permettre aux gros bateaux de remonter jusqu' au port du Corniguel alors agrandi .(projet de monsieur Nader ).Le nouveau quartier a poussé comme un champignon sans les industries prévues autour du port pour les ouvriers . Dommage ! (pour eux)
Répondre