Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

L'avancement de l'opération de Kervalguen (330 logements)

L'avancement de l'opération de Kervalguen (330 logements)

L'OPAC, en 2020, ce sont 237 marchés ou contrats avec 88 entreprises différentes, 251 logements locatifs et 92 logements location-accession financés, un peu plus de 41 millions d'euros investis dans l'économie locale ... les chiffres présentés par Gildas Le Grand, directeur de l'OPAC de Quimper Cornouaille  montrent le dynamisme de l'Office et son importance dans le secteur.

 

" Des résultats remarquables " confirme Marc Andro,  nouveau président de l'OPAC en octobre 2020. " D'autant plus, ajoute-t-il  que " nos critères sociaux et d'occupation des logements sont probants ". Au 31 décembre 2020, l'OPAC gère 10180 logements et places d'hébergement sur 75 communes de Cornouaille.

 

Un patrimoine important que l'office entretient régulièrement , " que ce soit au niveau énergétique qu'au niveau d'accessibilité pour une population vieillissante ". Pour exemple, la réhabilitation des 198 logements place d’Écosse et rue d'Irlande avec isolation et ascenseurs extérieurs, nouvelles chaudières, peinture ... les rampes d'accès ... (voir Penhars Infos).

Parmi les opérations de constructions lancées ou mises en projet par l'OPAC en 2020, et à plus long terme, sur Quimper, on retiendra Kervalguen à Penhars (330 logements) Gourmelen (330 logements), au centre ville où la démolition commence ; à long terme, la démolition des cliniques Saint-Michel/Sainte-Anne et Quimper Sud pour 300 logements, la construction d'une caserne de gendarmerie et de 90 logements sur le site de l'ESPE de Rosmadec ... La construction de l'EHPAD des Oiseaux à Penhars ...

 

Faire pression sur les prix de l'immobilier et du foncier

Comme elle l'a fait à Kervalguen, l'OPAC souhaite s'engager de plus en plus dans des opérations mixtes : logements sociaux, pavillons en location-accession, lots libres. des opérations combinant offres sociales et offres privées. Ce type d'offres devrait, pense l'OPAC, " réduire la pression sur les prix de l'immobilier et faire pression sur les prix du foncier ".

 

S'impliquant dans la transition écologique et la réduction des gaz à effets de serre, l'OPAC s'engage à privilégier la reconstruction dans le tissu urbain existant, à limiter la consommation de terres agricoles, à appliquer dans le neuf les nouvelles normes sur l'énergie, et peut-être aussi, produire de l'énergie par des panneaux photovoltaïques...

 

Une SAC à trois

Des objectifs qui pourraient être élargis par la création d'une Société anonyme de coordination (SAC) qui rapprocherait l'OPAC de Douarnenez Habitat et Finistère Habitat. " Créer une synergie entre les trois organismes sans qu'ils perdent leurs atouts et leurs cultures ". Des discussions qui devront attendre les résultats des élections départementales.

Marc Andro, président de l'OPAC, vice-président de QBO et Gildas Le Grand, directeur

Marc Andro, président de l'OPAC, vice-président de QBO et Gildas Le Grand, directeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Kamel Pedro 06/02/2021 03:43

Des constructions certes mais des logements de piètre qualité. Un conseil, louez dans le privé.

Laurence Berhouc 02/02/2021 19:56

Investis peut être mais les loyers de plus en plus cher dans le neuf... nous ne sommes pas Cresus