Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

12-08-1413.jpg

La reconstruction tarde sur le secteur rue de Vendée

 

Cinq ans séparent ces deux photos. Celle du haut a été prise cette semaine et celle du bas en 2007, du toit de la tour d'Anjou.

 

Sur la plus ancienne, vous reconnaissez la tour de Picardie et les immeubles de la rue de Vendée. L'îlot " Picardie/Vendée " comptait 238 des 362 logements sociaux démolis dans le cadre de la rénovation urbaine. Les autres logements étaient ceux de la tour L3 (84) et ceux de la tour d'Anjou (40). Tous les logements sociaux ont été reconstruits, en partie sur le quartier, 39 appartements rue du Maine et 26 rue de Picardie. (Vous pouvez trouver toutes les étapes des chantiers sur Penhars Infos).

 

Mixité sociale 

Deux des nombreux objectifs de la rénovation urbaine étaient la dédensification du quartier ( c'est fait !) et le développement de la mixité sociale, en construisant, sur l'îlot Vendée/Picardie, des logements non sociaux : petits immeubles et pavillons. Par Espacil (50 logements) et par la Foncière (16). La première photo montre que la Ville a réalisé la viabilité du terrain. Tout est en place, même l'éclairage public.

 

Sauf les premiers immeubles qui auraient dû déjà être bien avancés. Je ne sais pas si " la crise " en est seule responsable. Ce que je crains, c'est que le secteur, bien situé, reste trop longtemps une friche.

 

 

juin07-087.jpg

Archive Penhars Infos juin 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Moi aussi je trouve ça inquiétant. Le plan Borloo avait donné un bel élan au quartier mais j'ai peur que le nuveau pouvoir accorde bien d'importance au social et aux ZUS. La crise n'explique
pas tout, il y a aussi un manque de volonté politique évident. Peut-être rentrons-nous dans l'ère du mou.
Répondre