Autour du monde

Météo

Publié par Penhars Infos

Les jeunes entrepreneurs autour d'Anita Robin de " Rêves de clown ". A droite leur marraine Gaëlle Diulein de Guyader gastronomie

Les jeunes entrepreneurs autour d'Anita Robin de " Rêves de clown ". A droite leur marraine Gaëlle Diulein de Guyader gastronomie

430 € de bénéfice net à la clôture de la mini entreprise Max Abi Serre créée et gérée par les élèves de la 3e SEGPA  et de l'Ulis du collège Max-Jacob. Une partie a été offerte à l'association quimpéroise " Rêves de clown " qui visite les enfants hospitalisés.

 

Des élèves heureux et fiers d'avoir pu mener ensemble cette expérience quasiment professionnelle. Une mini entreprise: une classe, un projet, une année. L'entreprise a été inaugurée en mars (voir Penhars Infos) mais bien avant, il a fallu penser à tout. Qu'est-ce qu'on va fabriquer, avec quoi, avec quel budget ? Qui fera quoi ?

 

Bien soutenus par l'équipe des enseignants, Dominique Marsollier, Émilie Boulic, Annik Badiane, et le responsable de la SEGPA, Christian Le Pape, ils ont osés. D'abord, prendre des responsabilités après entretien avec un recruteur d' ADDECO. Ils ont ouvert un compte en banque, ils ont bien négocié pour obtenir une réduction de 50%, ils ont créé un flyer et une page facebook qui, finalement, leur a permis d'expédier leur production jusqu'à Grenoble !

 

Serres et lingettes

Et ils ont fabriqué, " pour de vrai ", dans les deux ateliers du collège. La menuiserie et la couture - le collège a aussi un atelier cuisine. Des serres à 49,90€. 28 ont été vendues. Plus 150 lingettes.

" J'ai trouvé des élèves impliqués, volontaires, intéressés et dynamiques " a souligné Gaëlle Diulein, DRH chez Guyader Gastronomie. qui a mis en avant l'accompagnement de tous les instants d'une équipe de professeurs solidaires. Un constat partagé par Sylvain Ferré, le Principal qui s'est réjoui de cette relation entre l'école et l'entreprise.  " On peut travailler ensemble ".

" Vous avez vécu une belle aventure " a-t-il dit aux élèves qui clôturaient ce soir leur bilan, " plus un volet humanitaire en offrant une partie de la recette à Rêves de Clown ".

L'autre partie a permis à Morgane, Maëline, Imane Oussama, Aleyna, Chahinez, Aurélien, Léa, Anaïs et Thomas de prendre le bateau pour une belle découverte des Glenan.

Commenter cet article