Autour du monde

Météo

Publié par Penhars Infos

Blocage de la voie verte Quimper-Pluguffan : ce serait la faute à la FNAUT

Ce serait la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT) qui serait à l'origine du blocage du projet de la mise en voie verte du dernier tronçon de l'ancienne voie ferrée Quimper Pont-l'Abbé ! 

 

Quimper-Pluguffan : 8 km environ de rails rouillés, sur des traverses pourries. Par endroits, un long roncier. Les derniers kilomètres de l'ancienne liaison ferroviaire Pont-l'Abbé Quimper. Les 12 autres kilomètres, voie verte depuis des années, font le bonheur des randonneurs et des vététistes.

 

Tout le monde est d'accord pour réaliser le projet : le département qui en est maintenant le maître d'ouvrage, la Ville et Quimper Bretagne Ouest. Il ne manque que la signature d'une convention avec SNCF réseaux, propriétaire de l'emprise foncière. Il manque aussi l'accord de l'association des usagers qui freine la transformation des anciennes voies de chemin de fer en voie verte sous prétexte que selon l'évolution des transports on pourrait avoir besoin un jour de rétablir des voies ferrées. Que donc, il ne faut pas laisser les villes ou les régions faire ce qu'elles veulent avec ces terrains.

 

Un maillage de voies vertes

Raisonnement complètement con quand on sait que les 2/3 du parcours (Pluguffan-Pont-l'Abbé sont réalisés depuis longtemps) et qu'à travers la France de nombreux chemins empruntent l'ancien  tracé de lignes SNCF. Surprenant que Quimper Bretagne Ouest et le département, ensemble, n'arrivent pas à résoudre ce problème.  !

 

Vous imaginez ça, une liaison douce entre Pluguffan, Penhars et le centre ville de Quimper sans bruit, sans voitures ! J'ai du mal à croire qu'une fédération nationale des associations des usagers des transports puisse bloquer un projet qui rendrait service à la population locale soutenue par ses élus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jack 15/06/2017 17:12

Peu être que notre futur député " en marche " veux aussi remettre le train en marche et pourquoi une ligne à grande vitesse TGV jusqu' à Pluguffan !!! A moins vu la hauteur des herbes un terrain d entraînement pour la légion .pire que la Guyane .je suis régulièrement l actu de cette fameuse voie verte ,je me souviens d un article paru sur le blog penhars info des politiques qui disaient que pour 2020 la voie verte était sur les rails .après les politiques s etonne qu on vote pas pour eux !!! Parole ,parole comme dit la chanson .faudrait retourner leurs demander .

Stéphane Calvez 08/06/2017 13:53

Cette situation de voie ferrée à l'abandon qui perdure est ridicule, surtout qu'à partir de Pluguffan, elle est piétonne. Penser la remettre en activité est une ineptie qui couterait une fortune. En attendant ce tronçon en friche est immonde et sans doute vecteur de pollution et de maladie. Merci aux responsables pour cette générosité écologique. A quand la transformation en chemin de randonnée ?

Didier 06/06/2017 18:32

C est bien dommage .depuis le temps qu on attend une ouverture vers la ville en vélo .mais on s en fiche après tout de l avis des usagers .les rails c est la SNCF .ben zou la mairie ,rachete ça et basta .façon on sait le faire en France passer outre des avis des gens .en plus la ça serait bonne chose .et puis refaire passer un train là dessus désoler mais les rails sont complètement enterré y a plus de signalisation ,plus de barrière .faudrait qu ils realise que cette voie ferrée c est finis !!!

philig 06/06/2017 15:05

bonjour,

il faudrait les contacter puisque visiblement votre information est de seconde main.

ceci afin de savoir si c'est vrai

Jérôme ABBASSENE 15/06/2017 01:00

Je me rapproche de ce dernier sine die. Merci.

Penhars Infos 14/06/2017 06:54

Celui du secteur : Monsieur Le Bourdon

Jérôme ABBASSENE 13/06/2017 21:00

Bonjour.
Qui est ledit conseiller départemental, et dans quel cadre le courrier dont vous référez aurait été produit?
Outre que l'association FNAUT n'a pas de pouvoir de blocage sur des emprises ferroviaires propriété SNCF Réseau, aucune base légale lui conférant une telle possibilité, ce ne sont en rien les éléments en ma possession sur le sujet.
Ainsi, j'y verrai davantage une diversion politique commode sur une affaire cardinale pour notre territoire, et que je suis techniquement depuis 2013.
Bien à vous.

Penhars Infos 06/06/2017 15:09

Bonjour. Je me suis appuyé sur un courrier d' un conseiller départemental