Lundi 13 décembre 2010 1 13 /12 /Déc /2010 16:09

2010.11.25 perspective 1

 

10-12 248

Point de repère : le rond-point de Kermoysan, en bas, à droite.

 

Dans le projet de rénovation urbaine de Kermoysan, qui est en route depuis 2006, il restait un gros problème à régler : celui de la galerie commerciale. Il semble qu'une solution ait été trouvée. Un mélange d'opérations publique et privée qui vont être débattues au cours du conseil municipal de vendredi prochain.

 

La rénovation du quartier n'aurait pas été achevée si on avait laissé la galerie dans son état actuel, vieillissant mal, avec de gros travaux à envisager pour la toiture, pour la mise aux nouvelles normes de sécurité... " et la copropriété reconnaît ne pas pouvoir porter elle-même cette intervention " (dossier de presse). L'État et les collectivités (Conseil régional de Bretagne, Conseil général du Finistère, ville de Quimper) se sont engagées dans ce projet parce que le centre commercial représente un service essentiel pour les habitants du quartier.

 

D'utilité publique

Un projet que l'on peut qualifier de " dernière chance " et qui va être classé d'utilité publique. Les délibérations du conseil municipal vont porter sur un projet d'avenant à la convention signée avec l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) et sur un contrat de concession d'aménagement du cœur du quartier confié à la SAFI (Société d'Aménagement du Finistère). Une dernière chose à savoir, c'est bien Carrefour qui va construire le nouveau centre commercial de Kermoysan et sera son unique propriétaire.

 

Le montage opérationnel

La SAFI va acheter le centre actuel aux 19 copropriétaires et indemniser les commerçants, aménager les espaces extérieurs et vendre le terrain à l'investisseur (Carrefour properties). Elle est aussi chargée de la démolition de la galerie. Cet ensemble est une opération financée par des fonds publics : 4,8 M€ dont 2,8 M€ seront apportés par la Ville. Le reste du financement sera assuré par l'ANRU, la Région Bretagne et le Conseil général du Finistère.

 

La nouvelle galerie

C'est une opération privée sur fonds privés. Carrefour a été le seul à répondre à l'appel à candidature. Il va construire la galerie qui accueillera autant de commerces que maintenant. Mais tous les commerçants seront locataires (ce qui est difficile à accepter pour plusieurs d'entre eux). C'est " à prendre ou à laisser ".

 

Le plan

Il n'est pas définitif. Cependant, il devrait ressembler à la perspective ci-dessus. L'entrée du supermarché Promodès-Carrefour est en rouge sur le plan. Le magasin (en bleu foncé) devrait avoir une superficie de 500 m2 ou de 700 m2. Le directeur du Shopi (Promodès) actuel, qui sera directeur, et locataire de Carrefour dans la nouvelle galerie, préférerait les 700 m2.

 

Les deux rectangles blancs sont les commerces, avec ouverture sur l'extérieur, sur les parkings. Ce qui gêne les commerçants, c'est qu'il n'y a plus de galerie couverte, abritée. On parle d'auvents ou de " galerie ouverte ". Mais quand on fait ses courses dans la galerie actuelle, on se rend compte de suite du rôle important qu'elle joue dans le quartier, pour les rencontres, pour les liens sociaux, pour le vivre ensemble. Le cœur du village. Où, en période électorale, on se faufile entre des " tracteurs "... contents d'être au chaud.

 

vutour-029.jpg

Par Penhars infos - Publié dans : Rénovation urbaine
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés