Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 Pierre Maille (à droite sur la photo) ne piétine pas la pelouse !

 

Sur Quimper, un des endroits les plus branchés, pour les politiques et personnalités de toutes sortes, est, sans conteste, le jardin collectif de Kergestin.

 

Tenez, vendredi en fin d’après-midi, juste avant les municipales sauteries des « Voisins en fête », Pierre Maille, le président du conseil général du Finistère, y était. Il est même arrivé à l’heure, c’est à dire en avance pour les Quimpérois, surprenant les jardinières en pleine préparation du buffet, et les personnalités « locales ».

 

Périurbaine

Il en faut plus pour démonter nos Martine, Marie-Claire ou Sylviane. Elles ont causé tomates, potirons et framboises avec le président. Elles ont remis ça quand les autres ont fait leur apparition. Avec des souliers aussi poussiéreux que ceux de Pierre Maille. Après avoir visité, ensemble, une ferme à Ergué-Armel et un élevage à Kerfeunteun. Il s’agissait d’ « agriculture périurbaine » et, pour Kergestin, d’ « espace vert cultivé en ville ».

 

De l’animation

Les autres ? Maryvonne Blondin, sénatrice du Finistère et vice-présidente du conseil général, Georges Kergonna, conseiller général et 1er adjoint au maire de Quimper, Armelle Huruguen, conseillère générale et municipale, Odile Vigouroux, adjointe, chargée de Penhars, etc. etc. Il n’y a pas si longtemps, le sous-préfet aussi était au jardin.  Jeudi y passeront « Les jardins nomades », en route pour Lisbonne. Avec animations toute la journée.

 

Au moins, avec toutes ces visites, les allées sont entretenues. A rendre jaloux les autres jardins de Penhars.

Huis-clos
En ce moment même (19h), à la MPT de Penhars, se tient le premier conseil de quartier de Penhars. Un moment " historique " que la presse n'a pas le droit de " couvrir ", malgré l'ordre du jour : une prise de contact. A chacun son jardin secret.


Au jardin collectif de Kergestin, on sait recevoir.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monoblock 01/07/2009 16:38

Quand la gauche va appliquer la règle souhaitable: un élu, un mandat. non au cumul.

réajusteur 01/07/2009 16:16

Juste une remarque : Armelle Huruguen n'est pas conseillère municipale, mais adjointe au maire, chargée de la jeunesse et de la cohésion sociale. Ca me semble quand-même important!