Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Devant la préfecture du Finistère, cet après-midi

Devant la préfecture du Finistère, cet après-midi

Grosse déception et colère pour les manifestants qui s'étaient réunis cet après-midi devant les portes de la préfecture pour demander de surseoir à l'expulsion de Razmik et sa famille : le préfet n'a pas reçu la délégation.

 

Les enseignants du collège Max-Jacob n'ayant appris que hier l'obligation pour Razmik, élève en 6ème, et sa famille de quitter le territoire français (voir article précédent), ils ont eu peu de temps pour mettre en place un soutien et lancer une pétition. Ce matin, pendant le débrayage qu'ils ont organisé de 9h à 10h sur la cour de l'établissement, ils prenaient contact avec les élus et essayaient d'obtenir une rencontre en préfecture.

 

La réponse est arrivé vers midi : le préfet ou son représentant recevrait dans l'après-midi quatre personnes. Mais seulement quatre et pas de manifestation. Par solidarité pour Razmik et sa famille, après appel sur les réseaux, la délégation était accompagnée de tout un groupe de personnel du collège, de collégiens, de parents, de membres d'associations ...

 

A cause de cette manifestation, la délégation n'a pas été autorisée à entrer en préfecture ... au grand dam du groupe qui a scandé " Y'a plus l'temps, y'a plus l'temps ...le préfet menteur ... le préfet ici ! ".

Une manifestation " dans les règles " est annoncée samedi à 14 heures, place de la Résistance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicole P 16/03/2018 17:44

Je ne pourrais pas assister samedi je suis outrée de voir cette famille qui fait tout pour apprendre la langue pour ce jeune garçon qui a subit dans sa chaire le racisme ne soit accueilli dans notre pays soit disant patrie des droits de l'homme. J'ai honte . J'ai vu cette famille et leur dignité devant l'exil forcé.

Luc Toullec 14/03/2018 19:11

avec le gouvernement actuel c'est pas gagner !! la tendance est plutôt au renvoie expéditif via charter malheureusement, sans trop chercher à comprendre la situation de certaines familles.

Catherine Holvedts 14/03/2018 18:28

Le préfet n'a pas joué son rôle il aurait du recevoir la délégation !!