Autour du monde

Publié par Penhars infos

10 02 135
Dominique de Villepin reçu par Jacques Le Guen, à la mairie de Plouider.

Oui, je me suis compromis  et c'était délicieux, les huitres, les pétoncles, les petits fours et autres lichouseries offertes aujourd'hui, à la mairie des Plouider. Et on a bu. Non, " ils " ont bu les paroles de Dominique de Villepin.

Car Penhars Infos, journaliste indépendant, comme vous le savez, a été invité au coquetèle donné à la mairie de Plouider pour clore la visite de Dominique de Villepin sur les terres de son lieutenant, Jacques Le Guen, député UMP de la 5e circonscription du Finistère (Landivisiau).

Rencontre avec les élus
Avant ce cocktail, notre ancien premier ministre a rencontré les élus de la circonscription. Des maires de petites communes qui lui ont fait part de leurs inquiétudes sur la prochaine réforme territoriale, des difficultés de leur mission. " Cette réforme, a répondu de Villepin, risque de laisser un peu tout le monde sur sa faim, risque d'ouvrir un système hybride qui apporterait une perte d'efficacité ". Et il a ajouté : " On n'a pas poussé la décentralisation jusqu'à son terme ".

Ses priorités
Puis, dans la grande salle, devant 600 invités, Dominique de Villepin a développé plusieurs thèmes. Il a mis en avant " la justice sociale, indispensable pour mobiliser chaque Français " .Et il a défini ses priorités : l'emploi, la compétitivité, la formation, l'éducation ". Parlant du Finistère, de la Bretagne et des agriculteurs, il a affirmé : " Chaque fois qu'on veut opposer campagne et environnement, on fait fausse route ". La salle était sous le charme.

Petite indiscrétion : Dominique a sans doute trouvé ce soir un président départemental pour son club des amis de Villepin. Ce n'est pas Jacques Le Guen.
10 02 137

Commenter cet article

Brice 19/02/2010 21:35


Bravo René!

Drôle de vision de la Démocratie et de la République.

Vous oubliez une chose, toute petite... Les électeurs.

Ils apprécieront certainement les projets que vous avez pour eux. 

Enfin, sachez que vous exprimant ainsi vous desservez grandement le Président, son Gouvernement et l'UMP. 


JM 19/02/2010 19:32


"mettre de l'ordre"...Tout un programme...


René 19/02/2010 16:57


Cher Brice
La résurrection de L'UMP dans le Finistère est en route. C'est la feuille de route de Bernadette Malgorn, sur les ordres de Sarko. Mettre de l'ordre dans ce département, devenir maire de Brest,
députée... Elle sait bien qu'elle n' aucune chance aux régionales, avec ou sans le Guen. Mais l'UMP 29 sera en ordre pour les prochaines élections.


Brice 19/02/2010 11:37



Cher René,

La sérénité de l'UMP dans le Finistère a disparue avec l'éviction de Le Guen de son poste de responsable du parti.

Il y avait alors à la manoeuvre certaines force obscures brestoises et quimpéroises.

Depuis, l'UMP disfonctionne largement dans le département, et perd toutes les élections. Il n'y a plus de chef mais seulement des petits chefs qui jouent à faire de la politique sans se
soucier de l'intérêt du mouvemment et encore moins de l'intérêt général.

Le nombre des personnes présentes pour voir DdV prouve ce malaise... 

La question de la visite de DdV dans le département n'a qu'un intérêt pour la politique nationalle. Elle est cependant un révélateur du malaise du mouvement.

Les électeurs Finistériens de droite sont en attente d'une résurrection de l'UMP dans le département.

Une exigence, cependant, pour que cette résurrection serve à quelque chose; que les responsables de l'UMP soient en mesure de gagner une élection. Or depuis le départ de Le Guen c'est
défaites sur défaites.







René 17/02/2010 17:10


Ce n'est pas cette visite " privée " qui va renforcer la sérénité de l'UMP du Finistère. Le Guen aurait pu éviter d'inviter Villepin. Il le fait exprès pour " ennuyer " Bernadette, jolivet, Prunier
...


M Yves 17/02/2010 09:49


Mais ce n'est pas M l'ancien Maire de Plouzané engagé au MODEM auprés de Mme Le Bal sur la photo, mais si c'est lui, donc le Modem soutiendrait DeVillepin et l'UMP, bref je ne comprends pas tout.


Patou 16/02/2010 16:18


Du tout bon pour la gauche.Merci, monsieur le premier ministre.


Guillamot L. 16/02/2010 13:30


C'est qui, ce soutien mystère?