Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 La police judiciaire à la recherche d'empreintes.



Des voleurs ont « visité », cette nuit, le bureau de Sabine Hutareck, directrice du centre social de Kermoysan.

 

Les cambrioleurs sont entrés dans le bureau en forçant les serrures de la porte à l’arrière du bâtiment, côté boulevard de France. Une porte rarement utilisée.

 

Rien n’ a été cassé, ni les vitres, ni le mobilier. Les voleurs ont emporté le coffre de la maison après l’avoir descellé, et l’écran plat de l’ordinateur. Le coffre contenait une petite somme d’argent et des billets de spectacle pour les habitants du quartier. Les « visiteurs » ont laissé sur place l’unité centrale de l’ordinateur et son disque dur où est consignée toute la comptabilité du centre social.

 

Peu d’indices. La police a procédé, ce matin, au relevé d' empreintes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bbbbbb 13/12/2008 14:07

petit message pour : Aaaaa.Je ne vois pas vraiment le rapport avec l'article sur le centre social, qui n'a pas vraiment grand chose à voir avec la mpt (qui est une association) ou est la relation? Bein des gens font un amalgame entre centre social et mpt, et non c'est pas la même maison!Pour ce qui est du dynamisme de la mpt, avoir de tels propos c'est certainement quelqu'un qui n'a pas mis les pieds à la mpt depuis un bon moment... A bon entendeur...

Aaaaa 12/12/2008 23:40

Penhars infos, a quoi sert cette MPT ? Ils brassent des millions mais ne font rien depuis plusieurs années. Depuis le départ de Mr Lagouche, il n' ya plus rien dans ces structures. Plus de Label nocturne, plus de fete majestueuses, plus de bonheur....Le quartier est triste. 

Rock'n'bio 10/12/2008 12:35

Débiles?Meuh non, c'est bien connu dans les quartiers : "la mairie, ils ont du pognon"!

Robert 10/12/2008 11:51

On dire un gag !Les voleurs devaient être saoul ou débiles ! (Ou bien les deux à la fois !).S' il y a bien un endroit où il n'y a pas d'objets de valeurs, c'est bien une structure sociale.De même, ce qui coûte cher dans un ordinateur, ce n'est pas le moniteur mais l'unité centrale.Les pauvres dans l'affaire, c'est le centre social qui vont mettre au moins 5 ans pour renouveller le matériel dérobé.