Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

Santig Du aurait le pouvoir de faire la pluie ou le beau temps sur le festival de Cornouaille.



Le festival de Cornouaille bénéficie, cette année, d’un temps particulièrement clément. Il fait beau mais pas trop chaud. Est-ce l’effet « Santig Du » ?

 

On dit que certains Quimpérois, et pas des moindres puisqu’il s’agit des présidents des fêtes puis du Festival de Cornouaille, ont une dévotion particulière pour St Jean Discalcéat, le « petit saint noir » ou « santig du », en breton. Ils vont le voir, en secret, à la cathédrale St-Corentin, quelques jours avant les festivités pour qu’il écarte nuages et crachin des coiffes et broderies.

 

Comment le saint pourrait faire la pluie et le beau temps sur le festival ? Yannick, le petit Jean, est né à Saint-Vougay (Finistère) vers 1280. Un membre éminent de la société archéologique du Finistère affirme que ce Jean, avant de venir à Quimper, fut recteur à St-Grégoire, à Rennes. Et qu’il existe encore une station de bus appelée « Discalcéat » dans notre capitale bretonne.

 

La peste de 1349

« Discalcéat » le surnom donné par les Cornouaillais à p’tit Jean signifie « va nus pieds ». Car à Quimper, il s’est fait franciscain et porte la bure de grosse étoffe. Pas de chaussures. Il n’est pas impossible que ce soit à cause des ses pieds couverts de poussière et de boue qu’on l’ait appelé « le saint noir ». L’ homme  était plein de dévouement et c’est en soignant les malades de la peste qu’il est mort de cette maladie en 1349.

 

Une tradition

Depuis le XVe siècle, des Quimpérois ont pris l’habitude de déposer régulièrement du pain, sous sa statue à la cathédrale. Pain récupéré par ceux qui sont dans le besoin. Cette tradition perdure. Les présidents du festival ont pu s’y mettre mais une miche de pain pour un beau festival, c’est un peu juste.

 

Du fondateur Le Bourhis aux présidents Bégot, Coroller et Le Viol, tous ont imploré « Santik Du ». Que lui ont-ils dit, que lui ont-ils offert ou promis ? Mystère! Mais ça marche pas mal. Viviane Hélias, une des mémoires du « Cornouaille », affirme que le grand défilé n’a été annulé qu‘une seule fois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 23/07/2008 15:58

Santig Du est un humanitaire réputé,en faveur des routards;On connaît moins les "vertus" de Sainte Claire:l'autre jour,au pied de l'église de ce vocable,on a trouvé une douzaine d'...Oeufs,avec un billet:"chez nous les "ch'tis" on met ça à la sainte pour qu'il fasse beau temps!".. ça a dû marcher,la preuve !