Autour du monde

Météo

Publié par ARC

 juill06-155.jpg
Une partie des candidates de l'année dernière, avant leur entrée en salle de réunion. Marie Poulhazan qui sera élue Reine de Cornouaille 2006 est à droite de la photo. ( Archives ARC ).
 
Marie Poulhazan, du cercle de Beuzec Cap Sizun, est reine de Cornouaille pour quelques jours encore. Dimanche, au cours de l’Abadenn Veur, elle posera sa couronne sur la tête de la nouvelle reine.
 
Pour pouvoir postuler à ce titre qui marque la vie d’une jeune fille, il faut avoir au moins 18 ans et faire partie d’un cercle celtique de Cornouaille. La Cornouaille est, schématiquement, le « pays » qui se trouve sous une ligne allant de Plougastel-Daoulas à Mûr de Bretagne, dans les Côtes d’Armor, et à droite d'une autre ligne de Mûr de Bretagne à Clohars-Carnoët, dans le Finistère, juste à la limite du pays vannetais. Elle comprend le Cap Sizun, la bigoudénie, le pays glazig, le pays de l'Aven, le Poher, le pays de Châteaulin.
Les filles de Gourin ou Rostrenen peuvent être candidates, elles sont cornouaillaises, pas celles de Brest, de Morlaix ou de Lorient.
 
Si celle qui sera l’ambassadrice du pays de Cornouaille pendant un an doit bien porter le costume traditionnel elle doit en plus montrer qu’elle porte un intérêt à la culture bretonne. Elle présente donc, avant le 1er Juillet, un dossier sur un thème libre, en rapport avec cette culture. Le costume, sa commune, un personnage…
 
16 candidates
Cette année, le jury, de cinq personnes, hommes et femmes, a reçu et a déjà étudié les 16 dossiers. Samedi prochain, avec la reine 2006, il va accueillir les 16 candidates, en costume, à la mairie de Quimper. Une longue réunion au cours de laquelle, chaque fille va présenter son dossier et répondre aux questions éventuelles. Il s’agit pour chacune de montrer qu’elle connaît son sujet et qu’elle s’investit dans la vie de son cercle. Il n’est pas obligatoire de connaître parfaitement le breton mais c’est un « plus ».
 
A ce stade, le jury n’a pas encore choisi la nouvelle reine. Tout se passe le dimanche. Le matin, les candidates vont défiler ensemble. A midi, elles seront encore ensemble, pour déjeuner. Le jury sera à une table voisine. C’est à ce moment que la décision est prise.
 

Les noms de la reine et de ses demoiselles d’honneur restent secrets jusqu’à leur proclamation, au milieu de l’après-midi, pendant le spectacle à l’Espace Gradlon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article