Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars Infos

Ni cale cul ni cale-fesses, le nouvel assis-debout de Kervalguen

Grâce à l'amabilité de la presse locale et donc de Penhars Infos, l'OPAC et la Ville de Quimper ont pu vous informer du lancement du projet d'urbanisation du secteur de Kervalguen à Penhars et de l'intérêt qu'ils portaient à l'aménagement paysager de ce nouveau quartier.

 

La conférence de presse s'est faite sur le site, jeudi dernier (voir le lien) et nous étions tous debout. Depuis, y'a du nouveau ! Du changement tous les jours et des aménagements de confort.

 

La Ville a pensé que le Vallon naturel qui vient d'être créé au centre même du projet, tout au bas de l'allée des Fauvettes, pourrait devenir un but de promenade pour les Quimpérois.ou du moins une étape dans leur marche dominicale en partant du centre ville sur la voie verte. Je ne sais pas si tout ça est en train (!) mais déjà, la halte de Kervalguen est prête.

 

C'est pas une couchette de wagon-lit ni même un clic-clac de dépannage pour les amis. On ne peut ni s'allonger ni même s'asseoir. C'est un asssis-debout modèle Royan. En bois. On ne peut pas poser une fesse ni son tralala. Vous allez envier le confort de votre sac à dos, posé sur le muretin de pierre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stephane 17/10/2018 18:30

et l on reparle de la voie verte tant attendue par les riverains de Penhars depuis des lustres !
Tant mieux pour les futurs habitants de kervalguen , pour les autres (encore vivants) la patience aura payé.
question : la voie verte s arrêtera t elle a kervalguen ou rejoindra t elle l autre partie à Pluguffan ce qui serait nettement plus logique ?

Penhars Infos 17/10/2018 20:39

Faut pas s'exciter sur des pubs de la ville et de l'opac. Ni la voie verte ni les liaisons piétonnes vers le Kergestin par le chemin (pentu) de la Cascade ne sont vraiment sur les rails. C'est le département qui est maître d'ouvrage de la voie verte. Quand ce sera lancé, il n'y a pas de raison que le conseil départemental s'arrête à Kervalguen. On devrait pouvoir vélorouler de quimper à Pont-l'ab.

Pierre 10/10/2018 16:25

Vous avez raison. Cette installation ne favorise pas le repos. Savez vous combien il a coûté?