Politique

Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 17:42

14-01-159.jpg

Au centre, Isabelle Le Bal, 5e vice-présidente de Quimper Communauté

 

Pendant la campagne pour les élections municipales et communautaires, on nous a souvent parlé de la parité hommes-femmes sur les listes. Mathématiquement, donc, le nombre de femmes et d'hommes s'équilibre dans les deux conseils...

 

Municipal et communautaire. Je viens de lire dans la presse papier les résultats des votes pour la répartition des postes de président et vice-présidents de différentes communautés de communes de notre région. À ce niveau des responsabilités, on est loin, très loin de la parité. Vous me direz que pour être élue, il faut être candidate. Oui. Mais l'ont-elles pu ? Qu'on pense à elle ou qu'elle s'impose...Tout  a été minutieusement (parfois âprement ) réglé avant le vote, en partie même avant le deuxième tour des élections municipales.

 

Ce qui a donné :

 

Pour Quimper Communauté : président Ludovic Jolivet.  9 vice-présidents, 3 vice-présidentes.

 

Haut Pays Bigouden : président Michel Canévet. 9 vice-présidents, 1 vice-présidente.

 

Pays Bigouden Sud : président Raynald Tanter. 8 vice-présidents, 2 vice-présidentes.

 

Cap Sizun : président Bruno Le Port. 6 vice-présidents, 0 vice-présidente.

 

J'ai fait pour vous le calcul : 36 hommes, 6 femmes. Je parie que dans les autres communautés de communes vous êtes dans des pourcentages identiques ...

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 7 avril 2014 1 07 /04 /Avr /2014 19:52

 

13-06-505.jpg

Bernard Poignant et Guillaume Menguy (archive Penhars Infos 2013)

 

Guillaume Menguy
 Adjoint au maire de Quimper

 Porte parole de la liste "Vive Quimper!"

 

 Réaction à l'analyse par Bernard Poignant des résultats de l'élection municipale et à sa décision de démissionner du Conseil municipal.

 Une décision respectable mais une analyse contestable
 Le choix de Bernard Poignant de quitter le Conseil Municipal est éminemment respectable mais je pense qu'il va laisser l'opposition municipale désemparée et sans leader naturel. Ne dit-on pas que " les hommes politiques n'ont pas d'enfant ".
 
Bernard Poignant aura marqué l'histoire politique de la ville et son évolution. Il en restera un personnage important malgré son retrait de la vie politique municipale. Les anciens Maires de Quimper jouissent tous d'une profonde estime de la population même s'ils ont été battus un jour.
 
Sur son analyse des résultats.

 Je la trouve contestable et regrettable parceque Bernard Poignant explique comme premiers motifs à sa défaite " l'ingratitude du suffrage universel " et une sanction nationale.

 

 Je trouve cela injuste pour les Quimpérois qui se sont exprimés clairement dans les urnes pour une nouvelle équipe et un nouveau projet de ville.
 
La politique nationale n'était pas l'enjeu de ces élections. Ce n'est pas de cela que les Quimpérois nous ont parlé ces derniers mois. Lorsqu'ils nous disaient leur envie de changement c'était pour ici pas pour Paris.
 
Ce qui est certain c'est que les Quimpérois ont reproché à Bernard Poignant d'avoir instauré une distance entre lui et eux. Ils lui ont aussi reproché, à lui et à ses alliés, une politique municipale qui brisait son dynamisme et ses perspectives de développement.
 
Sur les projets municipaux de la nouvelle majorité, qui ont pourtant suscité l'adhésion massive et inédite  des Quimpérois, il conteste leur opportunité. Je trouve ces critiques inappropriées. Nous travaillerons passionnément pour Quimper pour satisfaire les fortes attentes de développement économique et de dynamisme du territoire.
 
Il en va de même concernant les attaques sur le bilan de la municipalité d'Alain Gérard dont il avait pourtant inauguré les principales réalisations:
 - Médiathèque
 - Cinéma Multiplexe
 - CNO
 Citons aussi Herminéo dans ce bilan.
 
Enfin, il défend son alliance avec les écologistes

mais ne perçoit pas que les Quimpérois n'ont pas accepté la méthode politicienne consistant, pour une majorité sortante, à se présenter sur deux listes différentes au premier tour pour fusionner au second.
 
Je crois surtout qu'au delà des regrets exprimés ce qui importe désormais c'est la construction de l'avenir de Quimper et de la Cornouaille et seulement cela. Les Quimpérois nous ont donné une majorité forte pour le préparer. Dès aujourd'hui nous nous y attelons.

 

(Fin du communiqué)

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 7 avril 2014 1 07 /04 /Avr /2014 11:37

 

 

12-03-037.jpg

 

" J’ai remis au maire de Quimper ma démission de conseiller municipal et par voie de conséquence de conseiller communautaire. Le résultat de l’élection du 30 mars a été net dans son ampleur. Mon devoir est d’en tirer cette conclusion pour moi-même. 

 

 Je suis fier du bilan de toutes ces années. (Pour lire l'intégralité de la lettre  de Bernard Poignant aux Quimpérois, cliquez ici).

 

S’ouvre aujourd’hui pour moi une autre période de ma vie politique. Elle s’exercera sans mandat mais toujours pour Quimper ". 

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 avril 2014 7 06 /04 /Avr /2014 14:42

link 

Ludovic Jolivet est élu maire de Quimper

Le 06.04.2014 • Mis à jour le 06.04.2014 | 14h18
 

 

Ludovic Jolivet a été élu maire de Quimper lors de la séance d'installation du nouveau conseil municipal qui s'est tenue le dimanche 6 avril à l'Hôtel de ville de Quimper.

Onze adjoints ont également été élus lors de cette séance :

  • Isabelle Le Bal 1ère adjointe chargée de l’administration générale
  • André Guénégan, 2ème adjoint chargé des ressources humaines  et des relations extérieures avec les partenaires. Président de la Commission d'appel d'offres.
  • Georges-Philippe Fontaine, 3ème adjoint chargée des finances et de la stratégie financière
  • Guillaume Menguy, 4ème adjoint chargé de l’urbanisme, du cadre de vie, de la rénovation urbaine et des espaces verts
  • Danièle Garrec, 5ème adjointe chargée des affaires sociales, des personnes âgées et de la santé
  • Marie Le Gall, 6ème adjointe chargée du handicap, de la mobilité, de l’accessibilité et sécurité des bâtiments (erp + commission de sécurité)
  • Allain Le Roux, 7ème adjoint chargé de la culture, de la culture bretonne, du patrimoine et des métiers d’art
  • Alain Guillou, 8ème adjoint chargé des pratiques sportives
  • Ariane Faye, 9ème adjointe chargée de la réussite éducative et de la petite enfance
  • Jean-Pierre Doucen, 10ème adjoint chargé de l’éducation et de la langue bretonne
  • Valérie Gacogne, 11ème adjointe, chargée de la nouvelle gouvernance des politiques publiques

 

Ils seront rejoints par quatre autres adjoints qui seront élus le 25 avril, date du prochain conseil municipal.

  • Philippe Calvez, 12ème adjoint chargé de la coordination des mairies de quartier, de la démocratie de proximité, de la vie associative, et du secteur socioculturel
  • Valérie Le Cerf, 13ème adjointe chargée du quartier de Penhars
  • Corine Nicolas, 14èmeadjointe chargée du quartier d’Ergué-Armel
  • Christian Le Bihan, 15ème adjoint chargé du quartier de Kerfeunteun

 

En outre, Ludovic Jolivet a annoncé que douze conseillers municipaux délégués complèteront son exécutif :

  • Dominique Lambert, conseiller municipal délégué à La transition énergétique et au développement durable
  • Jean-Marc Quiniou, conseiller municipal délégué à l’agriculture et aux travaux ruraux
  • Caroline Amiot, conseillère municipale déléguée aux évènements, à l’animation et aux grandes causes nationales
  • Valérie Postic, conseillère municipale déléguée à la tranquillité publique, aux relations avec la police et la justice
  • Dominique Scouarnec, conseiller municipal délégué au commerce, et à l’artisanat
  • Roland Angotti, conseiller municipal délégué à l’économie sociale et solidaire et aux solidarités internationales
  • Yves Gentric, conseiller municipal délégué à  la gestion des espaces publics et les droits de place
  • Joëlle Le Gall, conseillère municipale déléguée au  vieillissement de la population et les personnes âgées
  • Agnès Tardiveau, conseillère municipale déléguée à la santé, la prévention sanitaire
  • Nicolas Gonidec, conseiller municipal délégué à la culture bretonne et aux évènements culturels
  • Gwenaëlle Gouzien, conseillère municipale déléguée au patrimoine aux métiers d’arts
  • Anne-Marie Stenou, conseillère municipale déléguée aux rythmes de l’enfant

 

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 avril 2014 4 03 /04 /Avr /2014 18:57

" La section du Parti Socialiste de Quimper remercie les électrices et électeurs qui ont porté leurs voix sur la liste de la gauche rassemblée, « Quimper pour vous », les 23 et 30 mars.

 
Nous prenons acte des résultats de dimanche dernier et du choix des Quimpérois-es pour les 6 années à venir.
 
Fidèles à nos valeurs, nous serons vigilants sur la mise en œuvre des projets du nouveau maire et de son équipe.
 
Conscients des difficultés rencontrées par nombre de nos concitoyens, nous continuerons à travailler pour construire une société plus juste et plus solidaire.
 
Notre section continuera d’être au service et à l’écoute des citoyenn-es. Nous les invitons à nous rejoindre pour construire ensemble, à Quimper, une alternative."
Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 31 mars 2014 1 31 /03 /Mars /2014 16:37

sept-09-104.jpg

 

Voici la composition du nouveau conseil municipal de Quimper.

 

Liste " Vivre Quimper " menée par Ludovic Jolivet et Isabelle Le Bal

 

1- Ludovic Jolivet. 2- Isabelle Le Bal. 3- André Guénégan. 4- Claire Levry Gérard. 5- Guillaume Menguy. 6- Danielle Garrec. 7- Georges-Philippe Fontaine. 8- Valérie Lecerf Livet. 9- Allain Le Roux. 10- Corine Nicolas. 11- Didier Lennon. 12- Marie-Noëlle Le Gall. 13- Christian Le Bihan. 14- Agnès Tardiveau. 15- Philippe Calvez. 16- Valérie Gacogne. 17- Alain Guillou. 18- Ariane Faye. 19- Dominique Lambert. 20- Caroline Amiot. 21- Yves Gentric. 22- Marie-Christine Coustans. 23- Nicolas Gonidec. 24- Nathalie Angot. 25- Jean-Pierre Doucen. 26- Joëlle Le Gall. 27- Marc Chauvin. 28- Anne-Marie Stenou. 29- Thomas Couturier. 30- Valérie Postic. 31- Jean-Marc Quiniou. 32- Fabienne Coïc. 33- Christian Rose. 34- Gwénaëlle Gouzien. 35- Oumar Ndiaye. 36- Karine Arz. 37- Roland Angotti. 38- Maëlig Le Nair. 39- Dominique Scoarnec.

 

Liste " Quimper pour vous " menée par Bernard Poignant

 

40- Bernard Poignant. 41- Laurence Vignon. 42- Gilbert Gramoullé. 43- Nolwenn Macouin. 44- Daniel Le Bigot. 45- Brigitte Le Cam. 46- Jean-Marc Tanguy. 47- Anne Gouerou. 48- Piero Rainero. 49- Jannick Yvon.

 

Les conseillers communautaires

Ludovic Jolivet. Isabelle Le Bal. André Guénégan. Claire Levry-Gérard. Guillaume Menguy. Danielle Garrec. Georges-Philippe Fontaine. Valérie Lecerf Livet. Didier Lennon. Marie-Noëlle Le Gall. Christian Le Bihan. Agnès Tardiveau. Philippe Calvez. Valérie Gacogne. Ariane Faye. Dominique Lambert.

Bernard Poignant. Laurence Vignon. Gilbert Gramoullé. Nolwenn Macouin. Daniel Le Bigot.

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 31 mars 2014 1 31 /03 /Mars /2014 09:06

nov08-206.jpg

 Bernard Poignant. Archive Penhars Infos

 

13-06-470.jpg

À droite, Ludovic Jolivet nouveau maire de Quimper, à gauche, Isabelle Le Bal première adjointe

 

Touché, coulé ! K.O., quoi, not' maire Bernard Poignant, qui voulait un quatrième mandat à la tête de notre ville.

 

Battu de 3500 voix par Ludovic Jolivet et Isabelle Le Bal, une fusion droite-centre. Une fessée cul nu devant toute la classe. La honte jusqu'à ne plus pouvoir dire un mot, hier soir ... à la télé. Que les temps ont changé et si vite.

 

Il y a un mois encore, il se montrait serein, conforté dans ses certitudes par les roucoulades de sa première cour. " Oui Bernard, tu es beau, oui Bernard, tu es grand, oui Bernard tu es le meilleur... ". Et conforté par le sondage de la presse papier quotidienne imprimée à Morlaix.

 

D'autres pourtant le mettaient en garde. De vieux militants, des conseillers et adjoints municipaux. Combien d'entre eux n'ai-je pas entendu confier à Penhars-Infos " Je repartirai bien, mais pas dans les mêmes conditions ". Ce qui voulait dire " pas avec Poignant ".

 

Un conseiller mal conseillé

Il n'écoutait pas ! Pas eux. Surtout pas ceux et celle qui s'étaient présentés aux primaires contre lui en 2008 et cette fois-ci encore. Qui ont voulu tuer le père. Un crime de lèse-majesté. Contre lui ! Celui qui monte chaque semaine à la capitale pour transmettre au Président Hollande les échos recueillis près du petit peuple. Oui, pensait-il, il comprenait tout, il sentait tout. Tu parles ! " Petit rapporteur " (cliquez ici) qui n'a pas vu venir les Bonnets rouges.

 

Et pendant ce temps, qui gouvernait Quimper ? Sa directrice de cabinet et la directrice générale des services. Elles s'entendaient à merveille pour prendre les décisions, pas très souvent en accord avec les souhaits des élus. C'est ainsi qu'on a supprimé la cyberbase de Kermoysan, qu'on a oublié les logements sociaux, qu'on a lancé le plan transports, prévu le regroupement des Bruyères et des Magnolias ... Bref, le mécontentement a commencé à gonfler. Et chez les élus,et chez les habitants.

 

Fragilisé au premier round

Vinrent les élections. Le soir du premier tour, le maire n'était que deuxième, derrière Ludovic Jolivet. " Manifestation de mauvaise humeur ... passagère " ont dit et écrit les caciques du PS.

Erreur d'appréciation. Le chef pliait le genou, il était mordu et commençait à saigner. La meute s'approchait et la curée n'allait pas tarder. Penhars Infos l'a écrit dans un commentaire sur un article de J-J Urvoas (cliquez ici).

 

Hier soir donc, la surprise ? Bof ! Oui, la déculottée. 10 sièges pour le PS et ses alliés les Verts (fallait pas garder Le Bigot sur la liste), 39 sièges pour Jolivet et Le Bal. Ceci dit, je souhaite bien du plaisir à Ludovic pour  tenir l'équipe dans laquelle siègent finalement assez peu d'UMP pour faire pas mal de place aux centristes, UDI et Modem. On en reparlera.

 

13-06-432.jpg

Pour l'inauguration de la MSP de Penhars

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 28 mars 2014 5 28 /03 /Mars /2014 21:11

 14-03-1483.jpg

 

Bernard Poignant, maire de Quimper, ami de qui vous savez,  tête de liste de la gauche rassemblée et Ludovic Jolivet, ami de NS le mari de CB,  tête de la liste de l'union de la droite, du centre et de rassemblement sont en campagne électorale.

 

Normal. Qu'ils passent à la radio, à la télé, dans les quartiers, normal encore dans un pays démocratique, laïc ... Que leur tour des quartiers passe par les mosquées, un vendredi après-midi, est un choix des deux candidats. Au dernier jour de la campagne.

 

Un passage discret mais avec prise de parole. Le plus drôle est que mes amis musulmans aient reproché , toute l'après-midi, à Penhars Infos, le journal du quartier de n'avoir pas " couvert l'événement ". Pas dupes du tout. " Tu sais, m'ont-ils dit, on ne les voit qu'une fois tous les six ans ".

 

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mercredi 26 mars 2014 3 26 /03 /Mars /2014 21:16

" Dans ces conditions, pour nous Bretons se solidariser avec le bilan des sortants serait une erreur politique de débutants. Par delà, nous ne pouvions accepter de soutenir une monture baroque qui méprise la pluralité politique à gauche ". (Extrait aujourd'hui du site de la liste " Vivre Kemper " de la Gauche Bretonne).

Pour bien comprendre mon titre et le communiqué ci-dessous, il faut savoir qu'après les résultats décevants au premier tour des municipales à Quimper, la liste " Vivre Kemper " de la Gauche bretonne, menée par Naïg Le Gars et Jérôme Abbassene, a déclaré qu'elle ne voulait pas soutenir, au deuxième tour, la liste du maire sortant Bernard Poignant (PS) qui a intégré 10 écolologistes (KEG).

Cette décision fait réagir d'autres militants bretons de gauche parmi lesquels Loic Philippon, conseiller municipal délégué aux diversités culturelles et à la langue bretonne  (UDB), un des créateurs de la Gauche bretonne avec laquelle, assez rapidement, il a eu quelques divergences. Pour ce deuxième tour, il votera PS ... malgré tout...

 

Voici son communiqué, cosigné par Isabelle Guéguen.

 

La Bretagne au cœur et l’action à gauche

Pour des militantes et militants bretons de gauche, engagés depuis de nombreuses années pour une Bretagne solidaire et ouverte sur le monde, voter à droite ou à gauche aux municipales de Kemper, le 30 mars ce n’est pas la même chose.

Nous pouvons regretter que certains leaders ne prennent pas suffisamment en compte la diversité et donc la richesse des bretons de gauche. Nous pouvons aussi être en désaccord sur les modes de gouvernance.

Mais nous observons  qu’à l' Assemblée nationale comme au Conseil régional, des élus de gauche, bretons, autonomistes et écologistes avec des élus du PS influent de façon forte sur les politiques sociales, économiques, linguistiques et de décentralisation.

En tant que militants bretons de gauche, nous nous devons de saluer le travail réalisé durant ces six dernières années pour le développement économique. Il faut poursuivre la politique économique à l’échelle de la Cornouaille et la coopération avec les autres agglomérations bretonnes qui nous permettent de maintenir et créer des emplois durables et qualifiés pour tous.

Parce que nous avons la Bretagne et Quimper au cœur, mais aussi parce que, contre le repli sur soi, nous avons le cœur à l’action, nous voterons dimanche à Gauche. 

  Loic PHILIPPON et Isabelle GUEGUEN

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 14 mars 2014 5 14 /03 /Mars /2014 18:57

zep2

Cliquez sur l'image pour un meilleur confort de lecture

 

" The plein ". Sûr qu'avec une telle idée du génie de la Gauche bretonne, la liste " Vivre Kemper " va faire zepplin aux municipales ! Et c'est pas le premier avril.

 

En plus, comme vous pouvez le noter, ce mail a remis Penhars Infos sur pied ! Je recause politique ! Ce zepplin " de santé " m'a regonflé. Miraculeux ! Dis-moi, Naïg, tête de liste (cliquez ici) les 49 candidates et candidats de ta liste ont vraiment approuvé, dans leur majorité, ce ange gardien qui va siffler sur nos têtes " coolcool, je veille sur vous... " ?

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Derniers Commentaires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés