Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

10 03 249
Sucette Decaux au rond-point de Kermoysan.

A l'occasion des élections régionales, la municipalité de Quimper, ville active, communicative, participative, citoyenne et riche, a voulu, elle aussi, encourager les habitants à voter.

Question de vie ou de mort ! " Je vote, donc j'existe ", lit-on à tous les coins de rues. Donc, a contrario, si je ne vote pas, je suis mouru ! Eh ben, mamie aujourd'hui, quand elle a su ça, elle était pas contente. Du tout ! Elle a fait " Quoi ? ", à la manière de Coluche. " Ceux qui ne votent pas n'existent pas ? " " On est libre, non ? ".

Mamie n'est pas une révolutionnaire. Quoique ! Non, non. Mais elle cogite et donc elle est. Elle vivote tranquille. Monsieur le maire, n'allez pas lui dire : " Tu vis,  vote ! ". Elle resterait sans voix. Et puis, après tout, comme le dit le philosophe : " Ne pas choisir est encore choisir de ne pas choisir ".

PS : Est-on obligé d'aimer le graphisme " meccano " de l'affiche ? Mais je cause, je cause, et je vais être en retard pour le dépouillage de la voterie. Car moi, monsieur, je vote.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Electeur 16/03/2010 16:28


Quand on voit le nombre record des abstentionnistes, à Quimper  (comme ailleurs) on se dit que cette campagne publicitaire a été de l'argent gaspillé.


Jojo 16/03/2010 09:25



Pour ma part, je trouve débile de payer une campagne d'affichage à 4 à 5 jours de l'élection. Faire cette campagne publicitaire au cours des 4 dernières semaines avant le 1er tour, OK. Pourquoi
pas !

En plus, je ne comprends pas bien pourquoi la ville dépense de l'argent dans de la communication pour le Conseil Régional de Bretagne ?
Soit ils ne savent pas quoi faire du pognon des contribuables, soit la ville est administrée par des "lapins crétins" ? AAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !