Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

10 06 1306

La préparation de la rampe d'accès pour les handicapés.

 

Depuis la semaine dernière, la piscine de Kerlan Vian à Penhars et la salle d'escrime, sous les bassins, sont fermées pour des travaux de mises aux normes d'accès pour les handicapés.

 

Ouverte en 1968, la piscine de Penhars était très difficilement accessible aux personnes en fauteuil roulant ou à mobilité réduite. Des marches pour entrer dans le bâtiment, des marches pour accéder aux vestiaires et un escalier, par très large, pour descendre dans la salle d'armes.

 

Ces problèmes seront résolus pour la prochaine rentrée. Trois mois de travaux. A l'entrée du bâtiment, on va construire une rampe d'une trentaine de mètres. Dans le hall, on va installer un ascenceur pour l'accès à la salle d'armes. Dans les vestiaires, le sol et les cabines vont être refaits. On va aussi profiter de ces travaux pour changer la plomberie afin d'éviter tous risques de légionellose.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JM 04/07/2010 22:53



Il faut avant tout saluer le dynamisme associatif de Handisport qui a su porter ce projet, et je tiens plus particulièrement à rendre
hommage ici à louis Risselin, aujourd’hui décédé, ancien trésorier d’handisport, qui a su être convaincant et passionné pour expliquer les raisons de l’urgence de cette réhabilitation.


 


La volonté politique a aussi joué son rôle pour permettre aux handi-escrimeurs de pratiquer dignement leur activité, ainsi qu’à toute
personne en situation de handicap voulant se rendre à la piscine. En effet, l’équipe municipale a accompagné ce projet pour y permettre l’accès pour tous, au regard des conditions désastreuses et
inacceptables d’entraînement pour les escrimeurs concernés.  La durée de deux ans depuis les dernières échéances municipales s’explique par les durées
légales, techniques et administratives pour mettre en œuvre une totale réhabilitation de ce type d’équipement.


 


Ce qui au passage n’avait absolument pas été envisagé par l’équipe municipale sortante durant leur mandat de 7 ans… Voilà
l’explication de tout ce temps perdu…


 


Jean-Marc Tanguy,


Conseiller Municipal Délégué aux Personnes en Situation de Handicap – Ville de Quimper.



Jean 30/06/2010 17:15



Une très bonne chose ! Il est étonnant qu'il ait fallu attendre si longtemps pour mettre cette piscine aux normes.