Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 10 01 202

Les travaux sur la passerelle devraient se terminer à la fin du mois. 


Penhars Infos vous a relaté l’installation de la nouvelle passerelle de Kermoysan au-dessus du Bd de France (cliquez ici). Elle n’est pas finie.

 

Il reste encore des travaux à faire. Ceux qui l’empruntent tous les jours doublent leur trajet car ils sont obligés de passer par les rampes d’accès prévues pour les cycles, les fauteuils roulants et les landaus, entre des grilles de chantier.

 

Fin du mois

Contactés hier matin par Penhars Infos, les services techniques de la mairie ont déclaré qu’ils espéraient que tout serait terminé pour la fin du mois. « Il reste à installer des rambardes et à couler du béton pour que les paliers soient à la hauteur du platelage (le plancher de la passerelle) ».  Et pour couler du béton, il faut une météo clémente.

 

Un sac de nœuds

Ce platelage est en pin Douglas, avec toutes les certifications possibles. Mais dès qu’on franchit la passerelle, on est surpris par le nombre de nœuds. « Il est possible qu’il y ait un nœud ici où là et en cas de nécessité, on changera quelques lattes», ont reconnu les techniciens municipaux. Tu parles ! Des nœuds, il y en a partout ! Trois trous déjà.

 

La qualité ?

« C’est du quatrième choix », m’a assuré un ami portugais qui s’y connaît en construction. « Pour le moment, le bois est mouillé. Mais tu vas voir, quand il fera chaud et sec, les nœuds vont sauter ». Dans deux ans, ce sera un vrai gruyère. Il faut espérer que mon ami se trompe.

 

Quant à Mikaël que les lecteurs connaissent depuis hier, il peste contre la hauteur des bandes antidérapantes. C’est comme si son fauteuil roulait sur de la tôle ondulée. Tout vibre alors, même la passerelle.

Noeud-ci noeud-là...
10 01 20010 01 203

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mich.13 15/01/2010 20:45


Un ouvrage fait de bois peut se montrer solide et durable, à la condition qu'il soit de bonne qualité. Visiblement, Penhars Infos a raison, c'est un vrai sac de noeuds, il y a fort à parier que
l'ouvrage se détériorera rapidement.


mfperon 15/01/2010 15:27


c'est sûr que si c'est du bois!!! y a des noeuds!
pourquoi faut-il toujours suivre la mode? quitte à devoir tout refaire!
Visiblement, ils n'en ont pas encore assez de l'effet désastreux du bois sur la salle de spectacles du centre ville, pourtant promise à un beau vieillissement.
On voit bien qu'il ne travaillent pas avec leur propre argent!