Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

10 06 1594 10 06 1625 
10 06 1621  10 06 1626 

 Les inaugurations et poses de " première pierre " font partie de la routine de la vie d'un élu et des professionnels divers. Une occasion de sortir du bureau. Vite fait, bien fait.

 

Bien fait ? A vous de juger, sur ce reportage photo réalisé par Penhars Infos. C'était donc sur le chantier de Kernisy (cf. l'article précédent).  Première photo : deux heures avant l'arrivée des officiels, le futur chef de chantier a construit un vrai-faux mur pour poser la pierre. Deuxième et troisième photo, la " première pierre " est posée sur le mur.

 

Cette pierre taillée est creuse et dans la cavité, on insère un tube de laiton (?) dans lequel on a placé une pièce. " C'est la tradition ", explique le maire. Ensuite, les officiels, fort élégamment, remplissent la pierre de ciment.

 

Pas un sou !

Mais ce jour-là, ni le maire, ni son premier-adjoint et président de l'Opac n'avaient un sou dans la poche. Les caisses de la ville seraient-elles vides à ce point ? Il a fallu quêter dans l'assistance et Penhars Infos a payé son écot pour que soit respactée la tradition! Ainsi qu'une conseillère municipale, admistratrice de l'Opac.

 

Quatrième photo : la cérémonie est terminée. Un employé de l'Opac emporte dans sa voiture l'officielle première pierre, avec ses deux pièces. Pour la mettre où ? Quant au vrai-faux mur, il n'aura vécu que l'espace d'un après-midi...ensoleillé.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mfperon 05/07/2010 11:46



Heureusement qu'on ne les laisse pas faire le "vrai" mur, parce que côté alignement!.....


C'est bien connu que les "grands", habitués à se faire servir ( quand ce n'est pas à se servir dans les caisses!) n'ont jamais de monnaie!


Encore une fois, Penhars info était là! Qu'est-ce qu'on ferait sans lui! C'est un peu notre zorro!


Dommage que la fouille des poches n'ait pas été filmée! Avaient-ils l'air désolé?


Bizarre quand même, quand on sait qu'on va faire la pose d'une 1ère pierre, qu'on ne pense pas à prévoir la monnaie. Tout se perd, décidément!