Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

10 03 168
Jimmy, Aurélien, Mathias et Thomas.

La poésie était reine, hier, au collège Max-Jacob, grâce à la conviction des brigades d'intervention poétique (BIP).

D'abord, sur toutes les nombreuses portes de l'établissement fleurissait un poème. Même sur celle de l'infirmerie !  Mais la poésie, ensuite, s'invitait dans les classes, dans les bureaux, dans les cuisines, portée par ses jeunes ambassadeurs et ambassadrices, les BIP.

Rimbaud
Une trentaine de volontaires qui, encouragés par Hélène Meffrey, la responsable du CDI, avaient accepté d'aller déclamer, devant les autres élèves, un texte qu'ils avaient écrit ou choisi. Ce n'est pas rien. Un groupe par heure.

Ils frappaient à une porte " Toc, toc ", et entraient. Le mot "BIP" suffisait pour expliquer leur intrusion dans le cours. Puis ils accomplissaient leur mission avec sérieux. Les élèves de la première photo " proposaient " Prévert, La Fontaine et Rimbaud. Et à chaque fois, ils ont été applaudis. Comme tous les autres.

Musicalité
Les jeunes de la deuxième photo sont arrivés en France il y a quelques mois seulement. Ils suivent le cours de français, langue étrangère (FLE) de Béatrice Lacroix. Eux aussi ont formé une brigade d'intervention poétique. Comme les autres, ils ont accepté de semer un peu de poésie dans leur nouveau collège. Mais dans leur langue maternelle. Thu et Phù en vietnamien, Theerawut et Thidarat en thaï, Ferenc en hongrois, Kridi en Albanais et Joana en portugais.On n'a pas compris ce qu'ils disaient mais on a été ému par leur courage et par la musicalité des mots. Eux aussi ont été applaudis.

Vous trouverez des renseignements sur la FLE en cliquant ici (archives Penhars Infos 2008)

10 03 174

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Justine 13/03/2010 15:17


Cette idée est très intéressante. en plus, vous dites que ça a bien marché. Bravo aux brigades de la poésie