Autour du monde

<script type="text/javascript" src="//rj.revolvermaps.com/0/0/1.js?i=94nhxhd4ph8&amp;s=220&amp;m=0&amp;v=false&amp;r=false&amp;b=000000&amp;n=false&amp;c=ff0000" async="async"></script>

Publié par Penhars infos

 

Les résultats du premier tour de l’élection législative, à Quimper comme ailleurs, expriment la volonté d’en finir avec cette droite qui a ravagé notre pays mais aussi la difficulté à concrétiser l’espoir de changement dans un système politique et économique en crise qui ne répond plus au profond besoin de démocratie, de pluralisme, d’intervention populaire.

 

 

Le poids des abstentions, la montée du Front national, la dévalorisation du scrutin législatif par rapport à l’élection présidentielle et sa bipolarisation accrue doivent alerter sur la nécessité d’une nouvelle démocratie politique, économique, sociale que le PCF et le Front de gauche ont mise en débat et qu’ils continueront de porter avec leurs élus et avec les citoyens.

Même s’ils ne se sont pas traduits en nombre de sièges, les 4 millions de voix recueillies aux présidentielles sont un appui pour tous ceux qui attendent des réponses concrètes et rapides à leurs aspirations.

  

Dans la circonscription de Quimper, avec 4,93 % et 2590 voix, André Bernard est très loin des 7900 voix de Jean-Luc Mélenchon, sans même compter les 1107 voix du candidat NPA, et même en-dessous en voix et en pourcentage du total PCF et NPA de 2007. L’association avec le NPA sous les couleurs de « La vraie gauche » s’est traduite non par une addition mais par une soustraction. L’absence de cohérence entre le positionnement du NPA, affirmant dès avant les présidentielles vouloir construire un bloc d’opposition au PS, et les orientations du Front de gauche qui veut mettre toutes ses forces pour réussir le changement à gauche, a désorienté les électeurs et accentué la bipolarisation. Il faudra en tirer les leçons.

 

Mais aujourd’hui, l’heure est au rassemblement de toutes les forces de gauche, de tous les progressistes pour assurer et élargir la victoire de Jean-Jacques Urvoas sur le candidat de l’UMP.

 

Yvonne Rainero

Secrétaire de la section du pays de Quimper du PCF -membre du Front de gauche.

Contact : 06 32 25 69 61

 

Commenter cet article

GGRD 12/06/2012


Perso, je n'ai pas voté FG au premier tour des Présidentielles, et cela, justement,  à cause de la personnalité douteuse de Mélenchon. Ce n'est donc pour moi aucunement une référence... son
échec à Hénin-Beaumont a coulé le FG. Quant au PC dont certains ont gardé des années staliniennes l'art de donner des leçons toujours recyclables selon les alliances, tout le monde sait que,
comme l'UMP, il va exploser et vit ses derniers jours! Après, à chacun de faire le choix entre un nouveau "Front de Gauche" à créer et le Parti Socialiste!

micamical 13/06/2012


Bonjour, je ne voterai pas pour les socialistes néo-libéraux qui appauvrissent tous travailleurs, il n'y a pas de réelle Démocratie pour les Peuples en Europe, UMP/FN meme combat les
fachos/facheux Basta, désormais ce sera Blanc ou j'irai à la peche.  

Patryk S. 15/06/2012


Tant d'intrigues...


Comment cette dame n'a t elle pas honte?! C'est "le coup de pied de l'âne", comme dirait André Bernard.


Entre autres, elle oublie de parler du taux d'abstention : par consequent la comparaison "brute" avec la presidentielle ne tient pas.


Mais elle oublie surtout de parler des resultats de 2007 ou elle etait face a Mme Carrasco


2.30% pour Mme Rainero (2.53% à Quimper)

2.81% pour Mme Carrasco (3.33% à Quimper).



A comparer aux :


4.93% pour M. Bernard en 2012...



Enfin elle ne rappelle pas être la femme de M. Rainero qui siege avec la majorité PS au conseil municipal et que ces gens s'accordent tous tres bien avec le social-liberalisme.


Bref, tant de servilité... tant de mauvaise foi..


 

GGRD 16/06/2012


Avec des gens comme ça à ses bottes, Bernard doit rigoler... 

GGRD 16/06/2012


Demain à 14h20 sur la chaine Histoire, un très beau documentaire sur un des 5 Commandante de la révolution cubaine, Huber Matos, condamné à 20 ans de prison par Castro pour avoir condamné les
dérives dictatoriales du caudillo tropical. Que Monsieur Mélenchon et Madame Rainero regardent cela. Ca va les calmer! Bravo pour la démonstration mathématique Patryck!

GGRD 16/06/2012


Quand je dis Bernard, je veux dire le taulier du beau Quimper!