Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos


 

Il y a quelques jours, la police quimpéroise a félicité Tata Doucouré, un « sans-papiers », pour un geste qui a peut-être sauvé la vie de plusieurs personnes.

 

Ce soir-là, Tata Doucouré était attablé avec un ami dans un bar du quartier de la gare. Soudain, il voit un client sortir un pistolet et viser trois hommes, dans le dos. « Voilà ce que je fais des blacks ». L’homme ne tire pas. Mais Tata appelle immédiatement la police. Sur son portable. « C’était un risque pour moi », dit-il, « mais je ne pouvais pas laisser faire ça ».

 

Les policiers arrivent rapidement sur les lieux et maîtrisent l’homme dangereux. Un ancien militaire. L’arme était chargée. Témoin des faits, Tata Doucouré est convoqué le lendemain au commissariat pour sa déposition. « Tu n’as pas de papiers ? Même pas un droit de séjour ?... Mais je te félicite pour ce que tu as fait ». Et on le laisse partir. « Maintenant, ils connaissent mon adresse et mon numéro de portable ! »,

 

Expulsable

Né à Dakar, Tata Doucouré est arrivé en France à l’âge de 14 ans et demi. Avec le rêve d’une carrière de footballeur. Aujourd’hui, à 33 ans, il est peintre en bâtiment. Des « talents et compétences » que, malgré un contrat de travail en cours, il ne peut plus exploiter. « Sans-papiers », il s’est retrouvé, le 6 août dernier, au centre de rétention administratif de Rennes d’où il a été libéré « in extremis », avant une expulsion, grâce à un tapage médiatique.

 

Pas de papiers, pas de droit au travail…malgré 15 ans de boulot en France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cissé lamine 22/11/2009 14:48


salut grd frère c moi lamine cissé vraiment vous meritez d'avoir les papiers
j'espere ke ca se passera bien pour toi
bien des choses a toute la mifa


brigitte 17/11/2009 20:15


Je viens de prendre connaissance de l'article qui vous concerne dans le Télégramme. Je vous félicite pour votre geste citoyen.
J'espère vivement que votre demande de régularisation puisse aboutir.

Très sincèrement.


Charles 17/11/2009 01:25


Bravo Tata! Vous venez par votre geste de confirmer que l'humanite s'etale au-dela de la couleur de la peau, de la religion, du sexe et du statut. Votre geste est tres noble et ma famille et mes
amis sont de tout coeur avec toi. Je souhaite tout seuelement qu'un jour, cette France pour laquelle vous avez travaille si longtemps vous permettra d'y rester dans la legalite. Liberte - Egalite -
Fraternite


sérigne 16/11/2009 21:10


NAGADEF Santi yallah Gorgui tata Félicitations des nassarannes cornouaillais  Amine Mangui Dem  Sérigne Guéwel


boduin caroline 16/11/2009 19:33


bravo et merci Tata,tu nous rappelle combien les considérations humaines doivent etre prioritaires sur les .obligations administratives.
je te souhaite d'atteindre ton but,et d'etre tjs soutenu ds ton combat,comme je le souhaite à tous tes compagnons d'infortune,car tout individu de bonne volonté est le bienvenu ds ce pays.


cabon 16/11/2009 17:31


felicitations  de toute ma famille on est de brest  tu as fait de la fraternite  dans l egalite il te reste plus que la liberte  bravo tata  mikael


Jacques Bleuzen, Roudouallec, 56110. 16/11/2009 10:46


Je suis de tout coeur avec Tata, suite à l'article du Télégramme de ce lundi 16 novembre 2009. Son geste d'abnégation lui facilitera, espérons-le, l'obtention de
ses "papiers". Il a fait un acte CITOYEN, que beaucoup de "Français" n'auraient probablement pas fait. Bravo à vous, Tata, et bonne chance pour la suite. Jacques Bleuzen, Roudouallec,
56110.


BAB 15/11/2009 21:12


Merci à toi TATA C'est vrai que tu risquais mais on est avec toi Depuis si longtemps en France arrivé avant tes dix-huit ans ...
A quand la régularisation?


libellule 14/11/2009 15:08



Téléphoner à la police sur son portable,quand on est"en attente de régularisation c'est vraiment brûler ses dernières cartouches..pour sauver les autres.. MAiS LUi ?


.. en plus d'un MERCi "en passant" du Commissaire,ne méritait'il pas DU GESTE QUi SAUVE(= UN PAPiER, à la place d'une exécution suspendue "sur ta tête,Tata, depuis 19 ans"). Nous sommes là pour
te dire:"ton geste t'honore.. Puisses-tu être reconnu en retour"!



René 14/11/2009 15:00


C'est bien ce qu'a fait ce monsieur. Qu'est ce qui se passera si, un jour, la police vient le rechercher? Que faire pour qu'il ait vite des papiers?