Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 

 

A cinq mois des prochaines élections régionales, Penhars Infos s’est penché sur le Conseil régional de Bretagne.

 

Tout autour de lui, il a posé quelques questions : « Combien y a-t-il de conseillers régionaux bretons ? Parmi eux, combien de Finistériens ? Pouvez-vous en citer au moins cinq ? ». Il y a sûrement des lectrices et des lecteurs qui peuvent facilement répondre à ces questions !

 

Dans mon enquête, ce fut la cata ! Jean-Yves Le Drian, le président, d’accord, on le connaît. Mais les autres ? Un silence presque complet. A croire que pour se faire un nom en politique, le Conseil régional n’est pas le bon filon.

 

Mandat raccourci
Le Conseil régional de Bretagne compte 83 membres (actuellement, 57 pour  l’union PS PCF PRG Verts UDB gauche alternative et 26 pour l’union UMP UDF –en 2004). Pour être éligible, il faut avoir plus de 21 ans, habiter la région ou y verser des impôts. Les conseillers sortants sont rééligibles. Le mandat est de six ans. Mais la nouvelle cuvée ne siègera que quatre ans à cause de l’installation des conseillers territoriaux en 2014.

 

Deux tours
L’élection s’effectue selon un scrutin de liste à deux tours (14 et 21 mars 2010), à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne, sans adjonction ni suppression de noms et sans modification dans l’ordre de présentation. Chaque liste est constituée d ‘autant de sections qu’il y a de départements dans la région. Donc, quatre sections départementales pour la Bretagne.

 

Ne peuvent se présenter au second tour que les listes qui ont obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour. Ne peuvent fusionner que celles qui ont obtenu au moins 5%.

 

A l’issue du second tour, la liste arrivée en tête se voit attribuer automatiquement 25% des sièges (21 sièges en Bretagne). Les sièges restants sont répartis à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

 

Les sections départementales

Sur les 83 sièges bretons, en 2004, il y en avait 17 pour les Côtes d’Armor, 25 pour le Finistère, 18 pour le Morbihan et 23 pour l’Ille et Vilaine. Une répartition calculée à partir du nombre de suffrages obtenus dans chaque département.

 

Les Finistériens

Penhars Infos ne peut résister à l’envie de vous citer tous les conseillers régionaux finistériens élus en 2004. Marylise Lebranchu, Jean-Jacques Urvoas (qui a cédé son siège quand il a été élu député), Dany Bellour, Marc Labbey, Jannick Moriceau, Jean-Pierre Thomin, Gaël Abily, Jean-Claude Lessard, Yvette Duval, Christian Troadec, Véronique Hériaud, Gérard Mével, Nathalie Bernard, Nicolas Morvan, Naïg Le Gars, Eric Le Bour, Forough Salami, Hélène Tanguy, Ambroise Guellec, Isabelle Le Bal, Louis Caradec, Claudine Péron, Joël Marchadour, Françoise Louarn, Gilles Caroff.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

craff 05/11/2009 16:28


Je connais plusieurs de ces conseillers régionaux finistériens mais pas dans cette fontion régionale. Les autres me sont totalement inconnus. Les prochains conseiller territoriaux en 2014 seront
ils davantage sur le terrain?