Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

09 12 598

On ne sait plus exactement combien de maisons de plage ont été emportées par la mer sur l'île de Fuzeta. Dautres encore vont subir le même sort.

" Un phénomène naturel contre lequel on ne peut rien ", se désolent les habitants qui, parfois les larmes aux yeux, assistent, impuissants à la destruction de ce qui était leur cadre de vie pendant l'été. " Ici, c'était le paradis ", confiait un homme venu aider des amis à récupérer ce qui pouvait l'être. Des meubles, du linge, des jeux.

La désolation
Souvent c'est trop tard. Sur le sable, s'accumulent  pans de mur, chaises ou tuyaux. Une vraie désolation. Le cordon dunaire va s'ouvrir là où se faisait le passage des bateaux il y a soixante ans. Dans combien de temps ? Avec quelles conséquences pour la ville de Fuzeta où, ces sept dernières années, on a beaucoup construit d'immeubles tout au bord de la lagune ?

09 12 657

09 12 660

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gisèle 08/01/2010 17:15


Vos photos sont impressionnantes. cà doit être un crève-coeur de voir partir sa maison