Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 Deux bureaux de vote, dans la galerie de Kermoysan.


Le comité national contre le privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal organisait aujourd’hui une votation citoyenne nationale.

 

Deux urnes étaient installées dans la galerie commerciale de Kermoysan. Nombreuses ont été les personnes qui ont accepté d’émarger la liste et de voter. Non au projet du gouvernement et de la Direction de La Poste de transformer ce premier service de proximité en société anonyme, première étape de sa privatisation programmée.

 

« Depuis 2002, plus de 6000 bureaux de poste sur 17000 ont été « transformés » et plus de 50 000 emplois supprimés… Cela se traduit par l’espacement des tournées, des délais croissants de livraison du courrier, des réductions d’horaires, l’allongement des files d’attente, quand le bureau de poste n’a pas été carrément supprimé ».

 

Détérioration
« Une privatisation de La Poste entraînerait une détérioration encore plus considérable du service rendu aux usagers. La rentabilité maximale immédiate et les impératifs financiers auraient priorité sur l’intérêt général ». (extraits du tract distribué ce matin).

 

Le comité a demandé au président de la République d’organiser un référendum sur l’avenir de La Poste, comme il en a la possibilité. Pas de réponse à ce jour. Espérons que cette votation citoyenne fera fléchir et réfléchir le gouvernement !

 

Proximité
Il y a quelque mois, Penhars Infos se demandait si Kermoysan pourrait garder longtemps encore son bureau de poste de proximité, dans la galerie commerciale. (cliquez ici).  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article