Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 Guillaume Menguy, aujourd'hui, a annoncé sa réintégration à l'UMP.


Après un an d’exclusion de l’UMP, « pour acte de dissidence », Guillaume Menguy a pu réintégrer son parti au début de l’été. Il l’a fait savoir officiellement aujourd’hui, au cours d’une conférence de presse.

 

En mars 2001, à 19 ans, Guillaume Menguy était élu conseiller municipal de Quimper sur la liste d’ Alain Gérard. Il est RPR et ses « maîtres » sont Chirac, Juppé, Barouin, Séguin. Une première marche pour ce passionné de la politique. Avec les qualités et les défauts de son âge.

 

Sept ans plus tard, en pleine campagne électorale entre les législatives et les municipales, il « cause ». Il cause trop. Devenu responsable des « Jeunes Populaires » UMP, il piaffe peut-être contre Marcelle Ramonet qui vient de perdre son mandat de députée et qui voudrait devenir maire de Quimper. Comme Allain Le Roux, un copain à lui.

 

Bref, il est exclu. Mais pour mieux comprendre cette histoire « abracadabradantesque », il faudrait relire au moins deux articles de Penhars Infos. « Quimper et deux …flèches » et « Les p’tits loups tiquent ». Exclu pour un an, ce qui lui permet de finir ses études de droit et de s’assagir (ou de mûrir)…

 

Militant de base
Il revient « serein », dit-il « et militant de base », toujours à l’UMP. Malgré tout. Il a accepté cette exclusion « comme un bon petit soldat » . Il ajoute même que « [son] engagement est renforcé parce que [il a] été écouté par les  responsables et a été soutenu par les militants ». 

 

C’est qu’il a fait des progrès en « langue politique ». Même s’il déclare avoir régulièrement des contacts avec Ludovic Jolivet, délégué de la section UMP de la 1e circonscription, il lui faudra de l’énergie pour se faire ré-accepter dans une section devenue « sarkozyphile » sous l’impulsion de Georges –Philippe Fontaine, président régional de l’association des amis de Nicolas Sarkozy (ANANS).

 

Les régionales
Un seul exemple. Lui, pour les prochaines élections régionales, souhaite que Jacques Le Guen soit la tête de liste. Eux, ont déclaré qu’ils soutenaient la candidature de Bernadette Malgorn, même pas UMP. Mais qui en fait va décider ? C’est comme aux législatives, aux municipales, aux sénatoriales ! « La main sur la couture du pantalon ».

 

Bof ! Guillaume Menguy n’a que 28 ans. « La gauche, affirme-t-il, met en péril l’évolution de la ville de Quimper, à moyen terme ». « Militant de base », d’accord, puisqu’il le dit. Mais quand il continue « je n’ai jamais pensé à chercher un autre poste », on a du mal à le croire. Dans vingt ou trente ans, qui pourrait-on trouver comme candidat à la mairie de Quimper ?

ps : des deux autres exclus en même temps que Guillaume Menguy, l'un, N.Gonidec, a été réintégré. L'autre, A. Delon, ne l'a pas été. Il est inscrit au MoDem.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme 03/11/2009 16:46


Il serait intéressant que ce jeune homme passionné par la politique (sans ambotions personnelles !) nous dise comment il se sent, actuellement dans une famille politique qui vient de le
reprendre en son sein. A-t-il gardé son enthousiasme?


J.B 20/10/2009 18:53


Affirmer que G. Menguy n'a pas de bilan est gratuit et sans fondement. Le benjamin de l'équipe municipale était apprécié par ses collègues de la majorité, son engagement reconnu par les services,
son esprit républicain salué par l'opposition d'alors.

Patrick, relisez l'article! Il n'y a de critique que pour la politique menée par la gauche. Si vous assimilez son soutien à Jacques Le Guen comme une critique contre "l'équipe en place" c'est que
vous respectez peu la diversité... Le culte de la pensée unique est nuisible à la démocratie.
 
Quoi qu'il en soit il est bon d'entendre un jeune (de droite comme de gauche) parler de convictions et ne pas faire de la politique pour seulement occuper un poste.

 

 


patrick 15/10/2009 12:13


bien cet article !!!
il rentre au bercail et ses premières paroles sont pour critiquer l'équipe en place, élue en son absence et représentant l'ensemble de cette circonscription.
le pauvre est déjà décalé par rapport à l'actualité.


Charles Miossec 07/10/2009 11:46


Bravo Guillaume. La solidité de tes convictions et ta fidélité à tes idéaux politiques sont ta force pour l'avenir. Je t'en félicite et te soutiens totalement dans ta démarche - Amicalement.
Charles


Arnaud Delon 06/10/2009 19:15


Merci Hervé pour cette rectification. En effet je ne suis pas millitant du MoDem, cela m'a fais sourire. Au plaisir. 


JOS 06/10/2009 16:12


Plusieurs commentaires  insistent sur le manque d'action de la municipalité actuelle. (ça ne bouge pas". je suis assez d'accord. pourtant, dans cette municipalité, il y a les verts. eux, on
les trouve partout. ils ont réussi à tétaniser le PS.

Guillaume menguy maire un jour? j'espère que non . pas contre lui. contre la droite de sarko.


Claudio 06/10/2009 10:00


Penhars info nous présente un possible adjoint de la ville de Quimper pour les prochaines municipales.

Moi je crois qu'il peut avoir le profil : Il est jeune, présente très bien, s'exprime bien. Pour le reste, il connait déjà le métier de politique. Au cours, de son dernier mandat de conseiller
municipal son bilan s'est soldé par zéro idées, zéro actions, zéro résultats. Par contre, il a très bien su communiquer sur lui même et son parti.

Bon courage à ce jeune !


Vincent 05/10/2009 21:30


Bonsoir,

Je suis assez satisfait du retour de Guillaume car je crois que ca personnalité apportait une valeur ajoutée à la municipalité d'Alain Gérard.

"Un non evennement", peut être... Pour autant il est rare de voir des jeunes s'engager en politique, alors pour une fois qu'il y en a un... Qui, de surcroît parle sans langue de bois, on ne peut
qu'apprécier, que l'on soit de droite ou de gauche. 

Je ne connais pas bien Bernadette Malgorn, mais j'avoue apprecier Jacques Le Guen, pour sa capacité de rassemblement, son écoute et son franc parler...

Pour rétablir certains propos, la baisse de la TVA à 5.5% était une promesse de campagne de Jacques Chirac.

La gauche n'est pas forcement un danger pour quimper, tout est question e point de vue, certains aiment avancer très doucement... trop doucement?

Vincent





J-C.B 05/10/2009 18:13


Que de mépris exprimé!

Pour la presse d'abord. Elle serait ainsi complice d'une mise en scène... Ce n'est pas "le pistolet sur la tempe" que les journalistes font un article. La presse locale, l'auteur de ces lignes,
sont indépendants

Pour les lecteurs ensuite. Si les journalistes font un article c'est qu'ils estiment que l'information peut intéresser leurs lecteurs. Parmi les lecteurs, il y a des citoyens que la vie de la cité
intéresse, des militants et sympathisants intéressés par la vie de leur mouvement et heureux de voir qu'il affiche son union.

C'est peut-être finalement plus cela qui gêne... L'union de la droite face aux tensions exacerbées entre les socialistes et les verts de la majorité municipale. Ces luttes de pouvoir se déroulent
au détriment de l'évolution de la ville. Aucun projet structurant pour la ville n'est annoncé. Rien ne se passe et ça c'est pire que tout


  


fll 04/10/2009 09:20


Ce Monsieur prétend que "la gauche met en péril la ville de Quimper", on peut lui répondre que la droite, elle, met en péril le pays. Pas fichue de gérer correctement le budget de la Nation.
Politique clientéliste à l'égard des restaurateurs (TVA à 5.5 %), à l'égard des plus riches (paquet et surtout boulet fiscal)... J'en passe et des meilleurs. Pitoyable UMP. Alors maintenant ce
Monsieur se met en scène pour un non-évènement... Qui s'intéresse à ce type ???


JM 04/10/2009 02:32


Participer (voire organiser...) une conférence de presse pour se mettre "soi même" en scène, avec "soit même" en sujet principal afin de dire que l'on revient dans une organisation
collective dénote en effet d'un certain égo, qui dans certaines pratiques politiques et dans une certaine vision de l'engagement peut s'évérer utile...pour "soi même"...


mélanie 03/10/2009 14:40


Humm! trop canon ce mec. je voterai pour lui.


Hervé 03/10/2009 14:32



Félicitations pour le retour de "L'enfant prodigue"... l'UMP Quimpéroise a tant de besoins de talents comme Guillaume Menguy...

Une petite rectification s'impose tout de même, Arnaud Delon n'est aucunement militant du MoDem... par contre il est membre de l' Association "QUIMPER NOUVELLES
ENERGIES" issue de la liste des 49 Candidats rassemblés autour d'Isabelle LE BAL pour les municipales de 2008...

dont acte !

Pour l' AVENIR de QUIMPER... Rassemblons nos talents !


Hervé Pelliet
Vice-Président de QUIMPER NOUVELLES ENERGIES