Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 Aujourd'hui à Quimper, pas de drapeau breton sur la mairie.

 

Que se passe-t-il à Quimper, notre vieille chère capitale de la Cornouaille ? On trouve de moins en moins de Gwen ha Du sur les édifices publics. Si !

 

Pour les lecteurs non bretons, il me faut d’abord rappeler que le Gwen ha Du, blanc et noir, est le drapeau de la Bretagne. Il est connu et reconnu dans le monde entier. Ou presque. A Quimper, il se fait rare.

 

Grave ou pas grave ? Je n’en sais rien. Pas mortel, non. Mais Penhars Infos avoue qu’il ressent une certaine déception quand il passe devant la mairie annexe de Penhars. Le drapeau breton n’y flotte plus depuis presque huit mois.

 

Hampe vide
Choc encore aujourd’hui, en passant devant la mairie centrale. Pas de Gwen ha Du non plus. Une hampe vide, à côté des drapeaux de la Ville, de la France et de l’Europe. Du coup, je suis allé jusqu’à la préfecture. Que le drapeau national au-dessus de toutes les portes. Réglementaire, sans doute. N’empêche que, au mois de juillet, c’est sous les ors de la République que le préfet du Finistère et le maire de Quimper ont dévoilé le nouveau logo du « Cornouaille Quimper » (ex festival de Cornouaille).

 

Poursuivant ma démarche, je suis arrivé devant le conseil général du Finistère. En cherchant bien, on peut y trouver le Gwen ha Du, le drapeau tricolore et le drapeau européen… noyés par les oriflammes  du « Conseil Général du Finistère ». On n’est pas riche mais on a du linge !

 

Les collèges
Et dans les écoles ? Pas d’enquête. Penhars Infos était vanné. Mais il se souvient d’avoir annoncé que le conseil général du Finistère a récemment incité les principaux des collèges publics du département à faire flotter, aux portes des établissements, les drapeaux de la France, de l’Europe et du Finistère. Mais pas de Gwen ha Du !


Depuis huit mois, pas de drapeau breton sur la mairie de Penhars.


Le conseil général du Finistère.


Le Gwen ha Du.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

keraman2005@yahoo.fr 11/09/2009 19:00

En revanche, sur le fronton de la mairie, depuis la dernière échéance électorale municipale, figure dorénavant l'inscription : "Liberté Egalité Fraternité"... C'est pertinent de souligner ce qui peu paraître comme un manque à certains, mais aussi de ne pas oublier ce qui peut servir à tous...

Dom 09/09/2009 11:24

Et si l'on s'interrogeait sur notre passion pour les drapeaux (pour l'identité) à travers les âges, à travers l'histoire. L'identité se résumerait à un drapreau, ou à quelques-uns ? Pas la mienne !Pas mortel ? Voir... Sanglant parfois. Les slips, les voitures, les gateaux, le papier hygiènique peut-être, ça me trouble cette passion pour le drapeau. Parfois les passions ça trouble l'entendement !