Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos


Tour de Picardie et immeubles de la rue de Vendée. (démolis cette année). 


Depuis deux ans et demi, Penhars Infos vous parle du quartier de Kermoysan. L’actualité, la rénovation urbaine, les démolitions et les reconstructions.

 

A sa manière, il est aussi une des mémoires de ce quartier. Aujourd’hui, chers lecteurs, il a pensé vous faire plaisir en vous montrant les photos d’avant les démolitions. Ces vues ont été prises en 2004, sauf celle de la tour L3 qui date de 2005. Elles vous rappelleront des tas de souvenirs.

 

Si vous avez bien suivi les articles sur la rénovation urbaine, commencée en 2006, vous savez que 362 logements ont été démolis. « Pour dédensifier le quartier, pour favoriser la mixité sociale » en répartissant les logements sociaux sur l’ensemble de l’agglomération quimpéroise.

 

Les anciens locataires des ces 362 logements ont tous été relogés. Soit sur Kermoysan-Kergestin soit dans d’autres secteurs de la ville. Certains dans des appartements, d’autres dans des pavillons. Plusieurs ont pu accéder à la propriété.

 

Les reconstructions
Sur place, l’OPAC de Quimper a construit 39 appartements rue du Maine et va lancer bientôt la construction de 26 logements rue de Picardie. On attendait des promoteurs privés pour du logement non social (appartements et pavillons). Dans l’objectif justement de « mixité sociale ». Ils ne se bousculent pas au portillon.

 

Que faire alors des terrains libérés ? Encore du logement social à Kermoysan ? Ce serait en totale contradiction avec les objectifs annoncés de la rénovation urbaine. Et pourtant, on en parle. A suivre, donc.

 

Nouvelles structures
La rénovation est également la construction de nouvelles structures. Le pôle enfance, la deuxième tranche de la MPT, la salle de spectacle qui va « dominer » le rond point de Kermoysan, le futur pôle administratif qui va s ‘élever à l’emplacement de l’ancienne tour L3. Et, projet privé, la construction d’un centre commercial, avec l’aide de fonds publics. On parle du début des travaux en 2012. Mais tout cela a déjà été développé dans Penhars Infos (rubrique Rénovation urbaine).


La Maison Rose, démolie en 2007.



Tour d'Anjou et immeubles de Picardie, démolis en 2008.



La tour L3, démolie en 2006.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article