Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos



25 heures séparent ces deux photos prises sur le chantier de démolition de la tour de Picardie.

Les travaux ont vraiment commencé mardi matin. Le soir même, Penhars Infos vous offrait un premier diaporama (que vous pouvez revoir). La photo du haut date de hier, en début d'après-midi. En une journée et demie, la pelle hydraulique avait blackboulé la moitié de la tour.

La photo du bas a été prise aujourd'hui, vers 16h30.  Il ne reste quasiment plus rien de la tour de Picardie. En trois jours, elle est redevenue poussière. Ce n'est pas qu'une figure de style ! De la poussière, on en a vu, on en a avalé, malgré les jets d'eau fixés à la pince de la pelle.

Nostalgie
Piquant les yeux des spectateurs. Car il y a eu du monde a venir voir les derniers moments de la tour. Ce matin, surtout. Presque tous d'anciens locataires. " J'y ai habité 8 ans...20 ans, 30 ans, la moitié de ma vie ", confiaient-ils à Penhars Infos. " Je faisais partie de l'équipe qui l'a construite ! ". " J'ai de la tristesse à voir disparaître les lieux de ma jeunesse. On y était bien ! ". Et beaucoup se demandaient ce qu'on allait faire de cet espace.

ANRU 2 ?
Ainsi se termine la démolition de 362 logements sociaux à Penhars, dans le cadre de la rénovation urbaine, qui évoquait dédensification et mixité sociale (voir sur Panhars Infos).  Y en aura-t-il d'autres ? Y aura-t-il un ANRU 2 ? Pas de suite, sûrement. Mais tôt ou tard, il faudra bien s'occuper des immeubles des Oiseaux et de Penanguer, plus vieux et moins confortables que ne l'étaient ceux de Picardie. Et des tours qui bordent le bd de Provence.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article