Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 

Toutes les boucheries ne proposent pas de joues de porc. Bien dommage car ce sont des morceaux délicieux qui vous fondent dans la bouche.

 

J’en ai trouvé ce matin à 8,40€ le kg. Pas chères et sans déchets. La préparation est facile mais il faut compter presque une heure et demie du cuisson.

 

Deux joues par personne. Des carottes, des oignons, un poivron rouge, les épices que vous aimez, un soupçon de paprika, des pruneaux ou des raisins secs. Huile d’olive. Comme légumes, de la courgette ou des pommes de terre.

 

A feu doux
Dans la cocotte en fonte, versez un peu d’huile. Chauffez tranquillement puis posez les joues. Retournez-les au bout de cinq minutes. Couvrez et faites cuire à feu doux. Une demi-heure plus tard, retournez encore les joues, ajoutez les oignons, le poivron coupé en morceaux (pas trop petits), des pruneaux et les épices. Couvrez. Le moment d’ajouter les carottes (découpées en bâtonnets) dépend de la façon dont vous les aimez : fermes ou bien cuites. A vous de voir.

 

Après une heure et demie de cuisson, la viande est comme « confite », fondante sous le palais.

 

Dés de courgette

Pour accompagner ces joues de porc, j’ai choisi de la courgette. Comme je n’aime pas qu’elle soit flasque et sans saveur, je la coupe en dés que je fais revenir, à part, dans une poêle, avec de l’huile d’olive. Salez, poivrez. Ne pas couvrir. Remuez doucement, assez souvent. Surveillez bien la cuisson (20 mn environ).

 

Comme vin, un cabernet de Loire.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kiki 11/08/2009 10:26

Bonjour Penhars Infos,Je confirme que les joues en général sont d'excellents morceaux et peu cher. J'ai une nette préférence pour la joue de veau mais trop rare car souvent utilisée pour la tête de veau. En tout cas merci pour la recette et la magnifique photo. Moi, je fais la joue en ragoût et à la cocotte avec pommes de terre et carotte, cuite très longtemps, à petit feu. Un régal, cela fond sous la langue, que du bonheur et accessible celui là. Comme quoi, les plaisirs simples sont les meilleurs.