Jeudi 11 juin 2009 4 11 /06 /Juin /2009 12:18



 Dans les collèges, le drapeau du Finistère remplacera le drapeau breton (à droite).

 

Le conseil général du Finistère, présidé par Pierre Maille (PS) a décidé de changer la signalétique de tous les collèges publics du département.

 

« Cette nouvelle signalétique, déclare le président, a naturellement pour fonction première de mieux identifier les établissements dans l’espace public » (voir le panneau ci-dessous).

 

Il souligne ensuite les « messages forts » qu’elle porte :

-       La place des élèves, au cœur du système éducatif, par le traitement visuel de la signalétique,

-       La reconnaissance de la double compétence du Conseil général et de l’Éducation nationale sur la vie des établissements,

-       La reprise de la devise de la République « Liberté – Égalité – Fraternité »,

-       La promotion de la langue bretonne dans la déclinaison de l’appellation du collège.

 

Effectivement, en haut du panneau, vous trouvez la devise de la République.  Dessous, en frise, des portraits de collégiens. Puis le nom du collège. La « promotion » de la langue bretonne se résume à traduire « collège » par « skolaj ». Enfin, les trois logos : l’éducation nationale – académie de Rennes, la Bretagne, le conseil général du Finistère.

 

Hissez les couleurs

En complément de cette signalétique, le conseil général a proposé aux établissements d’installer des mâts porte-drapeaux. « Ils permettront d’accompagner des manifestations symboliques, à l’occasion des célébrations républicaines et européennes officielles, ou lors des accueils de délégations ou de classes jumelées d’autres pays ».

 

Pas de Gwen ha Du

Ce n’est pas une obligation. Mais le conseil général offre aux collèges un jeu des trois drapeaux : du Finistère (?), de la France et de l’Europe. Le dossier ne parle pas du drapeau breton ! La gestion des mâts et le remplacement éventuel des drapeaux seront à la charge de l’établissement.

 

Dans chaque collège public du département, il est prévu une cérémonie officielle pour « le dévoilement du totem » et le lever des couleurs. Le dossier ne parle pas d’accompagnement musical ni d’hymne national.

 

Remarques de Penhars Infos

-       Rien n’est prévu pour les collèges privés.

-       Il faudrait un autre mât pour hisser les couleurs de la délégation étrangère.

-       Pourquoi a-t-on oublié le drapeau breton ? (Au fait, la mairie annexe de Penhars n’a plus de drapeau breton depuis plusieurs mois !).


 

Par Penhars infos - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Tout ça parce qu'on a rafraichi le logo du CG29 et que personne l'a remarqué.
Un drapeau breton a quant même plus de symboliques qu'un drapeau du CG29...

Commentaire n°1 posté par Eric le 11/06/2009 à 16h07
Pour information le nouveau logo a couté plus de 52 000 euros.
Commentaire n°2 posté par Eric le 11/06/2009 à 16h14
Ils disent qu'ils veulent faire la promotion de la langue bretonne et ils remplacent le drapeau par celui du Finistère. C'est pas logique. D'ailleurs, le drapeau du Finistère, il ressemble à quoi?
Commentaire n°3 posté par pierre le 11/06/2009 à 16h38
Ne vous en déplaise nous sommes en République. Un drapeau identitaire n'a rien a faire sur un bâtiment de la République, laïque, une et indivisible. J'éprouve une certaine lassitude à devoir supporter cet élan puéril d'aucuns qui consiste à agiter les colifichets d'une identité régionale pour se sentir enfin eux-mêmes. La langue maternelle de mes parents est le breton (ils sont nés en 1927 et 1928) ; ils ont connu l'humiliation de la vache dans les écoles de la IIIème République en pays Galzick. Ils n'ont pas - tout comme moi - besoin du Gwen ha du pour se sentir breton et savent gré au Français et à la République de leur avoir donné les moyens de sortir de leur condition paysanne qui, encore au détour de la seconde guerre mondiale (cf. l'historien E. J. Hobsbawm), était vécue comme une aliénation de par sa misère. Il y a une certaine indécence à mordre la main qui vous nourrit, comme à cracher dans la soupe des fonds de la République qui financent le jalonnement bilingue des toilettes publiques en Basse-Bretagne. Dont acte.
Commentaire n°4 posté par Le Bras (Ar Braz pour les sectateurs) le 11/06/2009 à 20h48
J'appelle ça du "foutage de gueule". Voilà à quoi on aboutit lorsqu'un jacobin parvient à se mettre dans le bon fauteuil. Des mesures complètement iniques et avec le culot de faire passer la pilule (bien grosse!) en évoquant une signalétique en langue bretonne (en fait rien du tout). S'il y avait une véritable volonté politique en faveur de la langue bretonne, ça serait ni plu ni moins que le bilinguisme. La langue bretonne à l'égal de la langue française. Autrement c'est se moquer de la langue bretonne, des brittophones et des bretons. (Pour ceux qui ont du mal à se faire une idée, allez donc en Suisse, aux Pays de Galles, au Pays Basque, en Catalogne etc...)

@Le Bras:
Si en Hexagone, nous étions dans une république démocratique, ça se saurait. Si la devise "Liberté-égalité-fratenité" était réelle, ça se verrait et ça s'entendrait. C'est-à-dire que nous aurions la liberté d'utiliser la langue bretonne, à égalité avec la langue française, en toute fraternité c'est-à-dire dans le respect mutuel. Mais la réalité est tout autre, toute forme d'expression autre que la langue française, de l'identité française est discriminé, voir réprimé. Il suffit pour s'en rendre compte d'ouvrir les yeux et les oreilles.
Libre à vous de courber l'échine, mais connaissez vous l'histoire de la Bretagne? Je pense que non. Parce que vous sauriez quelle est la véritable nature, le véritable visage de cette république que vous chérissez tant. Vous sauriez que c'est votre république qui nous a saigné à blanc pour pouvoir nous asservir par la suite en nous tendant soi disant la main pour nous nourrir.
Je suis Breton, et je n'ai pas besoin de me dire français pour être quelqu'un.
Commentaire n°5 posté par Braveheart le 12/06/2009 à 10h13
Le drapeau européen.


Signalitique :
- Le fond bleu. Reprise du voile bleu de la vierge Marie.
- Les 12 étoiles jaunes. Les 12 étoiles qui encerclent l'auréole au dessus de la tête de  la  vierge Marie (pour les croyants...)

Un drapeau européen résolument "catholique"...dans une France laïque (sic).

Bon à rappeler me semble-t-il.
Juste pour information.
Etonnant. Non ?
Commentaire n°6 posté par Guy le 12/06/2009 à 18h19

Le drapeau breton est surement plus représentatif et emblématique de notre territoire que le logo du Conseil général. 
En plus la mention en tout petit du collège en breton est bien symptomatique du bilinguisme inégalitaire. Le français en gros et le breton en tout petit pour le "symbole" !

Commentaire n°7 posté par Mikael le 03/11/2009 à 17h06
Se revendiquer citoyen du monde me semble la meilleure forme d'expression et d'affirmation de toutes les appartenances, et permet la mise en exergue du metissage, de la découverte de l'autre...

Le reste, dérisoire... permet d'entretenir des combats d'arrière garde en se servant de l'histoire dans une forme d'adaptation inadaptable, ou juste pour le simple plaisir et la necessaire auto-satisfaction de se sentir minoritaire... 
Commentaire n°8 posté par JM le 06/11/2009 à 01h11

Présentation

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés