Autour du monde

Archives

Météo

Publié par Penhars infos

 

 

Penhars Infos s’était trompé quand il annonçait, dans son article « Le PS : prout, prout, prout »du 23 novembre 2008, la disparition prochaine de ce parti.

 

J’ose espérer que vous me pardonnerez cette grossière erreur d’analyse politique. Non, non non non le PS n’est pas mort, car il gueule encore car il gueule encore. Il gueule parce qu’il a reçu une sacrée déculottée de bois vert.

 

Taïaut, taïaut, taïaut ! D’accord, on ne tire pas sur une ambulance. Et dire qu’ils espéraient plus de 20% aux européennes ! Mais ils sont cons ou quoi. Ou sourds de leur masturbation intellectuelle. Qu’ « ils » n’entendent pas la grogne de leurs électeurs fidèles…avant.

 

« Je vous ai compris ! » leur dit maintenant le PS. Trop tard. Nous, on a trouvé mieux ailleurs. Même pas par défaut, presque par conviction. Pourvu que les Verts restent unis et n’attrapent pas la grosse tête. A tous les niveaux.

 

Qui gouverne Quimper ?
A Quimper, le PS et les Verts gèrent la ville. Les Verts frétillent, partout, au grand dam d’une gauche qui semble parfois débordée. Quelques élus PS ruent dans les brancards. Vont-ils se serrer les coudes pour calmer les ardeurs et le grand appétit de leurs « alliés » ? Les prochaines élections régionales et municipales ne devraient pas être piquées des ver(t)s. Avez-vous vu le visage rayonnant du leader sarkoziste de l’opposition municipale?

 

Penhars Infos salue le courage « du » militant socialiste qui a réussi à se forcer à voter PS. « Mais ce fut dur », nous a-t-il avoué.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lulu 10/06/2009 15:02

en quoi la droite peut-elle être heureuse à quimper ?passer de 23 % à 51, y'a du boulot