Autour du monde

Météo

Publié par Penhars infos

 Dégustation de soupes du monde à la fête de Penhars.

 

Inattendue, n’est-ce pas, cette rubrique culinaire, entre le  concert de Kery James et celui de l’orchestre national de Barbès !

 

C’est que, dans le copieux menu de « Penhars en Fête », figurait, mercredi soir, une dégustation des soupes du monde. Riche idée (et pas chère) qui a permis aux habitants du quartier de découvrir et de déguster au moins huit soupes différentes.

 

Parmi les trois bolées que présentait le jardin collectif de Kergestin, il en est une dont beaucoup ont demandé la recette. Penhars Infos se fait une joie de vous la transmettre.

 

Pour 4/6 personnes, il vous faut :

-       Un blanc de poireau

-       Une cuillère à soupe d’huile d’olive

-       Deux oignons coupés en dés

-       Une côte de céleri branche coupée en dés

-       Deux carottes coupées en rondelles

-       Deux pommes de terre coupées en dés

-       Un petit navet blanc coupé en dés

-       Un quart de chou pommé vert, émincé

-       1,5 litre de fond de volaille léger chaud

-       Deux brins de persil

-       Un brin d’estragon

-       Une feuille de laurier

-       Un poivron vert coupé en dés

-       Sel, poivre, gruyère râpé

 

Fendre le blanc de poireau en quatre jusqu’à 2,5 cm de la base. Bien laver à l’eau froide puis émincer.

 

Dans une casserole, faire chauffer l’huile à feu moyen. Y faire fondre le poireau, oignons, céleri, carottes. 4 minutes.

Ajouter les pommes de terre, le navet, le chou et le fond de volaille. Assaisonner.

Ficeler les fines herbes et les mettre dans la soupe. Laisser mijoter 18 mn à feu doux.

Ajouter le poivron et prolonger la cuisson de 3 mn. Retirer le bouquet garni et rectifier l’assaisonnement.

 Servir avec du gruyère râpé. Bon appétit.

 

(On a aussi goûté un soupe tunisienne dé-li-cieuse. Penhars Infos va essayer de se procurer la recette).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KERDRANVAT Jeannine 07/06/2009 12:45

Eh bien, nous la ferons cette soupe et te dirons que ce nous en pensons. Si elle n'est pas bonne, gare à toi. JeannineP.S. : pour la fête, il valait encore mieux le temps d'hier que celui d'aujourd'hui. glaglagla